Aller au contenu principal

ZNT, la FNSEA demande un moratoire.

Dans un communiqué publié le 9 janvier, la FNSEA demande au gouvernement de repousser l'application du décret sur les zones de non-traitement à la prochaine campagne culturale. Le syndicat n'exclut pas des actions fortes les prochaines semaines.

© DR:

La publication le 29 décembre au journal officiel de textes imposantdes zones de non-traitement (ZNT), ainsi que leur application en urgence au 1er janvier 2020, « sidère le monde agricole. La FNSEA refuse de voir s'appliquer une réglementation imprécise, incohérente, en défiance de la science, en méconnaissance des réalités agronomiques et surtout dans une urgence injustifiée ! » Elle demande au gouvernement de revenir sur ces décisions. Elle souhaite repousser l'application de l'arrêté « au moins » à la prochaine campagne culturale afin de « poursuivre le travail sur les chartes de bon voisinage » ainsi que permettre au gouvernement de « clarifier certaines zones d'ombre de l'arrêté et de disposer de l'avis de l'Anses afin de compléter les moyens connus de réductionde la dérive. »

De plus, la FNSEA souhaite que les agriculteurs ne soient pas les seuls à porter la charge des ZNT. Elle demande une prise en charge du manque à gagner avec la possibilité de déclarer les zones non traitées en surfaces d'intérêt écologique  (SIE), jachères, prairies ou mesures agro-environnementales et climatiques (Maec) et que « les aménageurs publics ou privés incluent d'ores et déjà de telles zones de transition dans l'emprise de leurs futurs projets. »

 

RÉUNION DÉBAT DANS L'EURE LE 22 JANVIER

Dans l'Eure, la FNSEA 27, les JA 27 et la chambre d'agriculture 27 vous invitent à une réunion-débat le mercredi 22 janvier de 14 h 30 à 16 h 30 à la Maison des agriculteurs à Guichainville. Il sera évoqué les avancées possibles : réduction des ZNT grâce aux chartes et à l'utilisation de techniques réductrices de la dérive ; retrait de l'obligation de l'information préalable à toute utilisation du pulvérisateur... Les batailles à mener seront discutées : ZNT incompressible le long des écoles et autres lieux accueillant des personnes vulnérables ; ZNT incompressibles à 20 m pour les produits CMR1 ; quid des pertes de production et les surcoûts d'entretien de ces zones ; mise en oeuvre au 1er janvier 2020, sauf pour les cultures emblavées et quid de la réduction à 0 m ?

 

ET LA CHARTE DE L'EURE ?

La charte « riverains » dont le travail a été piloté par la chambre d'agriculture de l'Eure est désormais rédigée. Réunissant les représentants agricole et forestiers, les représentants des riverains (maires, associations locales) et pouvoirs publics, le texte formalise les engagements mutuels des agriculteurs, maires et particuliers, tous acteurs du territoire. Elle devra faire l'objet d'un processus de consultation publique pour être applicable et donc permettre des réductions de ZNT.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

FNSEA et JA ciblent aussi l’Office français de la biodiversité (OFB), accusé de porter l’effort sur la verbalisation des agriculteurs plutôt que de développer leurs autres missions
Crise agricole : 100 propositions de la FNSEA.
Alors que le mouvement de contestation agricole touche plus de 85 départements français, la FNSEA et JA ont fait part, le 24…
Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

Dans le verger. "Notre modèle bio, qui nous est propre, semble fonctionner parce que nous sommes dans une grande ville", insiste avec prudence Jennifer et Aurélien Thibaux.
Circuits courts : réponse partielle aux interrogations.
Services de l'Etat, Département et Chambre d'agriculture, après avoir déjeuné à la cantine de l'école primaire Paul Eluard de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole