Aller au contenu principal

Une usine de fibres naturelles en plein coeur de la biomasse.

Début août, on coupait du chanvre du côté de Villons-les-Buissons (nord de Caen). Charles et Anne Reboux, cofondateurs de RBX Créations en Charente-Maritime (entreprise propriétaire de la marque de vêtements écoresponsables Gorfoo) étaient sur place pour évoquer leur projet de création d'une usine de fabrication de cellulose et fibres naturelles en plein coeur de ce territoire.

De la biomasse au champ à la fibre finie en circuit ultra court ? Rendez-vous en 2025...
De la biomasse au champ à la fibre finie en circuit ultra court ? Rendez-vous en 2025...
© TG

A tirer la ficelle de la pelote, on ne sait pas toujours où cela va s'arrêter. C'est sans doute ce que doivent penser les pionniers de la culture du chanvre en Normandie. Roue de secours d'un assolement appauvri par le coup de Jarnac de Südzucker qui a privé les fermes calvadosiennes et ornaises de la culture de la betterave sucrière, le chanvre développe sa sole normande. Mieux encore, d'ici deux ans et avec une cinquantaine d'emplois à la clé, la première pierre d'une usine de fabrication de cellulose de haute qualité, transformée ensuite en fibre, pourrait être posée. La Région prend l'affaire au sérieux.

 

50 EMPLOIS A LA CLE

Rien n'est encore fait mais l'optimisme est de mise. « Aujourd'hui, l'heure est à la recherche de budgets pour lancer l'étude de faisabilité industrielle et le schéma d'usine », avancent droits dans leurs bottes Charles et Anne Reboux. Leurs bottes, enfin plutôt leurs baskets, car Charles est ancien podologue et technicien de la chaussure. Ses compétences comprennent la biochimie, l'ingénierie des procédés, l'agriculture et la chaîne d'approvisionnement mondiale. Sa soeur Anne est diplômée de Telecom Ecole de Management et de l'Université de Technologie de Sydney. Elle a passé trois ans en Australie et travaillé comme consultante chez EY (Paris, Sydney) puis Epsilon. Elle a développé une expertise en cadrage et gestion de projets ainsi qu'en stratégie. Deux têtes bien faites et des valeurs sociales et écologiques revendiquées à travers leur marque Gorfoo qui privilégie les matériaux durables et alternatifs tels que le chanvre du Vietnam, la ramie de Chine ou bien encore le liège portugais... Mais à l'heure du défi de la relocalisation industrielle, portée par l'Etat et la Région, c'est sur le lin, le chanvre et le miscanthus normands que Charles et Anne jettent leur dévolu. « Nous nous implanterons sur le territoire qui sera à même de nous fournir la plus grande quantité de biomasse. » C'était le sens de leur présence, début août, dans le Calvados : vérifier avec les acteurs locaux les garanties d'un approvisionnement estimé à ce jour à 35 000 tonnes par an. Un train à prendre pour les teilleurs, coopératifs et privés, mais aussi la plupart des oubliés de la sucrerie de Cagny et les investisseurs éventuels.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole