Aller au contenu principal

Une radiographie des usages de l'eau.

" Prélèvements et consommations d'eau : quels enjeux et quels usages ? ". Telle est l'étude présentée le 18 avril par France Stratégie, une institution autonome placée auprès du Premier ministre. Leurs dirigeants ont posé le cadre des usages de l'eau en France et appelé à la " nécessaire sobriété ".

Selon l'étude, il existe environ 670 000 retenues artificielles d'eau en France (lacs, barrages, réserves...).
Selon l'étude, il existe environ 670 000 retenues artificielles d'eau en France (lacs, barrages, réserves...).
© © DR

Il pleut moins en France en 2024 qu'au début des années 2000 constate tout d'abord France Stratégie qui estime le volume annuel d'eau renouvelable à environ 210 milliards de m3 (Mdm3) *. Or ce volume a diminué de 14 % (- 33 Mdm3) entre la période 1990-2001 et la période 2002-2018, essentiellement du fait de la baisse des précipitations (- 31 Mdm3). Cette ressource devrait, selon les projections de l'institution, décroître encore dans les prochaines années. " Il faut donc anticiper les conflits d'usages ", estime-t-elle, sans citer les manifestations violentes de Sivens et Sainte-Soline notamment, liées à la construction de retenues d'eau. S'appuyant sur les chiffres du ministère de l'Agriculture et de la Banque nationale des prélèvements quantitatifs en eau (BNPE), l'étude de France Stratégie constate que les surfaces en irrigation ont progressé partout en France entre 2010 et 2020. Elles sont ainsi passées de 2,309 millions d'hectares (Mha) en 2010 à 2,843 Mha en 2020 soit une hausse de + 23 %. L'Artois-Picardie a vu ses surfaces irriguées augmenter de 110 000 ha irrigués à 196 000 ha (+ 78 %) " notamment parce que les cahiers des charges des industries agroalimentaires imposent aux agriculteurs qui cultivent des légumes de plein champ (pommes de terre, carottes, petits pois, etc.) des calibres spécifiques ", a expliqué Simon Ferrière, chef de projet. L'étude remarque aussi une croissance de l'irrigation sur les vignes : 9 % d'entre elles le sont actuellement (69 000 ha sur une surface totale de 790 000 ha), contre seulement 3 % en 2010. Au total, selon France Stratégie, 75 % de l'irrigation sont concentrés dans trois bassins versants : Loire-Bretagne (890 000 ha), Adour-Garonne (793 000 ha) et Rhône-Méditerranée (463 000 ha).

670 000 retenues artificielles 

Cependant, l'étude qui s'intéresse aux autres secteurs d'activité (industrie, énergie...) souligne que l'eau est considérée comme surexploitée lorsque cet indice de ressource en eau** dépasse 40 %. En France, ce n'est que très rarement le cas. En effet, " à l'échelle annuelle, cet indice varie entre 1 % et 4 % selon les bassins versants, mais il peut être supérieur à 40 % en été sur le pourtour méditerranéen ", nuance France Stratégie. Pour augmenter le volume d'eau disponible, l'Institution serait plutôt favorable à " l'interception stockage ", car les deux autres solutions proposées, le dessalement et le transfert à large échelle sont des techniques, " au coût élevé, aussi demeurent-elles limitées ", cite l'étude. Autrement dit, et sans le dire ouvertement, les retenues et barrages semblent des mesures adéquates pour gérer sereinement l'eau. Toujours selon cette étude, il existe environ 670 000 retenues artificielles d'eau en France (lacs, barrages, réserves...) pour une capacité de stockage cumulée à 18 Mdm3. France Stratégie se contente seulement de poser le diagnostic et ne souhaite en aucun cas prendre part au débat sur la gestion de l'eau, car cela ne recouvre pas son domaine de compétences. Cependant, ses cadres estiment qu'il existe sans doute des " efforts de sobriété à faire en fonction des territoires, des saisons et des activités ", a dit Hélène Arambourou, adjointe au directeur du département développement durable et numérique de l'institution. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole