Aller au contenu principal

Une délégation des Jeunes Agriculteurs de l'Eure en congrès national à Saint-Malo !

Le congrès national du syndicat Jeunes Agriculteurs s'est tenu du 6 au 8 juin dans la Cité corsaire. Un rendez-vous annuel immanquable pour faire le point sur l'année écoulée et définir les orientations du mandat en cours. Cette année, le rapport d'orientation abordait les changements climatiques et les adaptations nécessaires de nos modèles agricoles. Retour sur trois jours de travaux...

La délégation euroise au congrès de Saint Malo.
La délégation euroise au congrès de Saint Malo.
© © Mathilde Aubin

C'est sous un magnifique soleil breton que 500 jeunes agriculteurs venus de toute la France se sont rendus au 56e congrès national de Jeunes Agriculteurs, qui se tenait du 6 au 8 juin à Saint-Malo, en Ille-et-Vilaine. Denis Phiquepron et Christophe Chopin, co-présidents de Jeunes Agriculteurs de l'Eure, Stéphanie Guicheux, secrétaire générale ainsi que Romain Loiseau et Marion Lievens représentaient le département de l'Eure au sein de la délégation normande.

Le congrès s'est ouvert le mardi après-midi avec l'adoption des rapports d'activités et financier, ainsi qu'un point d'étape sur les actualités du mandat. La journée du jeudi était consacrée à l'étude du rapport moral sur le thème de l'optimisation des compétences des élus au sein de notre réseau. La journée s'est poursuivie par la séance des amendements au rapport d'orientation qui s'attelait cette année aux changements climatiques et aux nécessaires adaptations de l'agriculture. Jeunes Agriculteurs souhaitent que les installations de demain puissent intégrer une adaptation aux changements climatiques afin de favoriser des modèles d'exploitations durables. La réduction de l'impact sur l'environnement, l'adaptation des techniques culturales ou encore la réduction des gaz à effet de serre en agriculture ont notamment été abordées. Le débat entre les régions s'est cristallisé autour de la méthanisation agricole en mettant en cause les impacts et les dérives que cela pourrait engendrer sur certains territoires. Après de nombreux débats, le rapport d'orientation 2023 a finalement été adopté par la majorité des congressistes.

Le congrès s'est terminé jeudi matin par l'accueil mouvementé du ministre de l'Agriculture Marc Fesneau. Les congressistes souhaitaient dénoncer les attaques incessantes envers le métier et réclamaient des actes concrets à la place des beaux discours du gouvernement.

Romain et Marion, pour qui c'était le premier congrès, ont vécu une expérience enrichissante et formatrice et Marion ajoute « c'est un temps fort du réseau JA auquel j'ai été ravie de participer, car ce sont de vrais moments de convivialité et d'échanges. Grâce au congrès, j'ai beaucoup appris des représentants des autres régions et cela m'a permis de mieux comprendre les problématiques qui existent partout sur le territoire. » En effet, le congrès est un événement majeur pour notre syndicat, qui permet de créer du lien entre les représentants de la région, de défendre des positions régionales sur des sujets majeurs, mais aussi de tisser des liens avec de jeunes agriculteurs issus de la France entière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

FNSEA et JA ciblent aussi l’Office français de la biodiversité (OFB), accusé de porter l’effort sur la verbalisation des agriculteurs plutôt que de développer leurs autres missions
Crise agricole : 100 propositions de la FNSEA.
Alors que le mouvement de contestation agricole touche plus de 85 départements français, la FNSEA et JA ont fait part, le 24…
Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

Dans le verger. "Notre modèle bio, qui nous est propre, semble fonctionner parce que nous sommes dans une grande ville", insiste avec prudence Jennifer et Aurélien Thibaux.
Circuits courts : réponse partielle aux interrogations.
Services de l'Etat, Département et Chambre d'agriculture, après avoir déjeuné à la cantine de l'école primaire Paul Eluard de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole