Aller au contenu principal

Une belle année pour le chanvre normand.

Les balles de chanvre sont désormais rentrées et la production 2022 commence à être transformée : l'occasion de faire le point sur le développement des filières chanvre technique et alimentaire et chanvre textile en région Normandie.

Les pailles de chanvre technique ont pu être pressées en octobre, dans de bonnes conditions.
Les pailles de chanvre technique ont pu être pressées en octobre, dans de bonnes conditions.
© Assoc producteurs chanvre 50 et dépts limitrophes

UNE CULTURE PLUTOT RESILIENTE

Un élément se dégage : le chanvre a su tisser son fil, malgré la météo atypique. Entre fraîcheur du mois de mai et période estivale exceptionnellement chaude et sèche, les cultures de chanvre ont bien résisté.

 

LE CHANVRE ALIMENTAIRE ET TECHNIQUE POURSUIT SON DEVELOPPEMENT

Guillaume Laizé, technicien de l'association des producteurs de chanvre de Basse-Normandie et départements limitrophes revient sur cette année culturale : « les semis précoces ont été avantagés cette année, alors que les semis tardifs ont été plus impactés par les conditions climatiques. Le retour des pluies à la fin du mois d'août a entraîné une seconde floraison, retardant le battage du chanvre qui a eu lieu sur la deuxième quinzaine de septembre pour la graine. Cette deuxième floraison anormalement tardive a rendu difficile la récolte de la totalité du grain à un stade optimal, entrainant des lots de qualité hétérogène. Tout comme la graine, le rendement en paille est légèrement en dessous de la moyenne triennale. Après séchage au champ, la majeure partie de la fibre a été rentrée en octobre dans de bonnes conditions. La fibre s'annonce de bonne qualité cette année du fait de la finesse des pailles.

La demande des produits issus du chanvre reste forte et les surfaces implantées en 2023 devront augmenter pour répondre à la demande : l'Association des producteurs de Chanvre propose donc aux agriculteurs intéressés de rejoindre les groupes de production existants ou à en créer de nouveaux ».

 

CHANVRE TEXTILE : LE VERROU DU MACHINISME LEVE

Sur la plaine de Caen, les liniculteurs qui s'essayaient au chanvre à grande échelle, avaient particulièrement soigné la préparation de sol, réalisant un labour pour remonter l'humidité nécessaire à une levée homogène. « Malgré la sécheresse, dans les terres à lin, le chanvre poussé en 2 mois et demi était beau et vert et mesurait en moyenne 2,20 m », indique Nathalie Revol, coordinatrice du programme Chanvre textile au sein de l'association Lin et Chanvre Bio.

« La Sativa 200 de la Coopérative Linière du Nord de Caen, financée avec le soutien de la région Normandie a fauché 70 ha à la mi-août, au stade optimal pour la qualité de la fibre. Dans le cadre des parcelles suivies par l'Association Lin et Chanvre bio, une deuxième machine, conduite par le constructeur Hyler a fait une tournée d'environ 70 ha de la Belgique aux Charentes.

Après un temps de prise en main, la machine a montré sa capacité à faucher vite et bien ! Les 140 ha fauchés, coupés en deux longueurs de 1 mètre et parallélisés en andains sur le champ ont pu rouir dans de bonnes conditions. Les premiers essais de teillage 2022 ont montré une très nette augmentation des rendements en fibres longues (18 %) et une amélioration des cadences de teillage. Les revenus sont similaires à ceux d'une parcelle de lin. Un grand pas a été franchi pour permettre l'émergence de cette nouvelle culture textile en Normandie. Le chanvre peut être introduit dans les rotations lin et permettre ainsi deux cultures textiles dans la même rotation ». Et Henri Pomikal, initiateur de la culture au sein de la Coopérative de teillage du Nord de Caen, de conclure : « on va faire des choses fabuleuses » : tout un programme.

 

1RES RECOLTES DE CHANVRE CBD

Une décision du Conseil d'Etat du 24 janvier 2022 a ouvert la voie à la production et à la commercialisation des feuilles et fleurs de chanvre en France. Cette année, quelques producteurs normands ont ainsi pu produire et récolter sereinement du chanvre CBD. Pour accompagner les porteurs de projet, la Chambre d'agriculture propose une formation « cultiver et valoriser du chanvre cbd » avec Jouany Chatoux, expert en CBD, le 26 janvier à Lisieux. (Information et inscription sur le site internet normandie.chambres-agriculture.fr).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Le cru 2024-2026 du conseil d'administration JA 27. "Une jeune équipe ambitieuse qui prend place", tels ont été les premiers mots de son nouveau président Romain Loiseau, installé depuis 2020 dans le Pays d'Ouche (volaille label, pomme et vache allaitante).
JA 27 : la nouvelle équipe dans les starting-blocks.
Romain Loiseau est le nouveau président de JA 27. Il succède aux deux coprésidents Christophe Chopin et Denis Phiquepron.…
Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole