Aller au contenu principal

Un site sur les boiteries pour les éleveurs.

Le site boiteries-des-bovins.fr, financé par le Cniel et le programme Ecoantibio 2017, est né de la collaboration active de nombreux partenaires acteurs dans le domaine des boiteries.

Le site boiteries-des-bovins. fr donne des pistes pour identifier, gérer et prévenir les boiteries en élevages
laitiers.
Le site boiteries-des-bovins. fr donne des pistes pour identifier, gérer et prévenir les boiteries en élevages
laitiers.
© PIXABAY

L’objectif du site boiteries-des-bovins.fr est de donner aux éleveurs un maximum d’informations harmonisées sur la prévention des boiteries et sur une gestion efficace et adaptée des vaches boiteuses. Le but n’est pas de former les éleveurs, car cela demande du temps et surtout de la pratique, mais d’apporter de l’information et d’avoir un site de référence pouvant servir d’appui aux discussions avec le vétérinaire, le pédicure et les conseillers d’élevage. Afin de prévenir et gérer les boiteries de manière efficace, il est important de connaitre leur origine ainsi que l’anatomie et la mécanique du pied. Pour cela, un onglet du site présente les structures externes et internes du pied afin de montrer qu’il peut être facilement fragilisé au vu des charges qu’il doit supporter et des contraintes aux quelles il est soumis. Ceci est illustré via l’extrait d’une vidéo faite par l’université de Zurich montrant les chocs subit par les pieds à chaque pas sur un sol dur. Le site sensibilise les éleveurs sur la prévention des boiteries. Les différents facteurs de risque sont expliqués et illustrés (facteurs liés au bâtiment, à l’alimentation, à la conduite sanitaire, à l’animal), ainsi que les actions à mettre en place pour la gestion individuelle et collective des boiteries. des animaux en mouvement. Une fois les boiteries identifiées, il convient de savoir lever le pied en respectant l’animal et l’intervenant, de connaitre les principes du parage fonctionnel et du parage curatif (à ne pratiquer qu’après avoir suivi une formation adaptée), et de reconnaitre les lésions présentes. Cette dernière étape est abordée grâce à un outil interactif, inspiré d’un outil canadien, qui permet de sélectionner la ou les zone(s) du pied sur les quelles les lésion sont été observées puis, grâce à quelques photos, de repérer le nom de la lésion concernée. Une fois celle-ci sélectionnée, l’utilisateur accède à la « fiche lésion » correspondante : les caractéristiques de la lésion sont définies, ses niveaux de gravité sont décrits et illustrés par de nombreuses photos, les étiologies ou les hypothèses étiologiques sont évoquées, ainsi que la façon de les traiter et de les prévenir. Un dernier onglet donne enfin des informations aux personnes intéressées sur les types de formations actuellement proposés en France. Le Cniel finance et coordonne des opérations pour faire connaitre ce site internet :distribution de flyer, insertion de bannières sur des sites internet, tournage et diffusion de vidéos courtes. Ces vidéos, témoignages d’éleveurs, permettent également de communiquer des messages clés pour limiter les boiteries. Trois vidéos ont été publiées sur les pages Facebook où vont les éleveurs et la moyenne du nombre de vues s’élève à 13500 par vidéo. Le site www.boiteries-des-bovins.fr a donc été créé avec un objectif premier de communication vers les éleveurs, mais il peut être utilisé par tous les acteurs pour être une base commune et partagée. Sur les 4 premiers mois de 2019, 12 400 sessions ont été comptabilisées (soit 3100 par mois).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
La charte a été officiellement signée le 16 avril lors d'un point agricole avec Simon Babre, préfet de l'Eure.
Charte de déontologie des contrôles.
Les agriculteurs ne sont pas des délinquants en puissance, mais ce ressenti est une pression qui pèse sur leurs épaules : comment…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole