Aller au contenu principal

Un nouveau PSE pour valoriser le carbone stocké par les haies.

Comment valoriser le carbone stocké par les haies ? C'est l'objectif du Paiement pour Service Environnemental (PSE) Haies, Carbone et Co-bénéfices proposé par l'association Symbiose Normandie. Ce PSE est une opportunité pour soutenir les agriculteurs dans la gestion durable des haies bocagères et répondre à l'enjeu de maintien du bocage et des services environnementaux associés.

Les acteurs impliqués dans le PSE Bocage St-Lois réunis pour lancer la commercialisation avec Symbiose Normandie. De gauche à droite : Stéphane PESTEL (Conseiller Bocage à la CA de Normandie), Catherine Brunel (animatrice « Agri Terroir Tessy », Morgane BARBIER (GAEC TROISMONTS), Coralie DESLANDES (GAEC LA FERME DESLANDES), Mickaël BARBIER (EARL de la Pomme d'Or), Samuel RICHARD et Céline HERVE (Chargée de mission énergie au Conseil départemental de la Manche)
Les acteurs impliqués dans le PSE Bocage St-Lois réunis pour lancer la commercialisation avec Symbiose Normandie. De gauche à droite : Stéphane PESTEL (Conseiller Bocage à la CA de Normandie), Catherine Brunel (animatrice « Agri Terroir Tessy », Morgane BARBIER (GAEC TROISMONTS), Coralie DESLANDES (GAEC LA FERME DESLANDES), Mickaël BARBIER (EARL de la Pomme d'Or), Samuel RICHARD et Céline HERVE (Chargée de mission énergie au Conseil départemental de la Manche)
© CRAN

La méthode haies du label bas carbone (travaux Carbocage), utilisée dans le cadre de ces démarches, permet d'évaluer le carbone additionnel issu de la gestion durable du maillage bocager pour le valoriser ensuite sur un marché local et volontaire du carbone.

27 EXPLOITATIONS ENGAGÉES EN NORMANDIE
En Normandie, la réalisation d'une première vague de diagnostics a permis la constitution d'un premier projet notifié au label bas carbone. Porté par Symbiose Normandie, ce PSE réunit 27 exploitations réparties sur 5 territoires de Normandie : Bocage St-Lois (50), Bessin (14), Bocage Ornais (61), Pays de Bray (76) et Pays d'Auge (14).
Dans la Manche, le Conseil départemental soutient ce projet en accompagnant financièrement l'animation de la démarche.

UN POTENTIEL DE PLUS DE 2 500 CRÉDITS CARBONE À L'ÉCHELLE NORMANDE
Au total, c'est un linéaire d'environ 250 kilomètres de haies qui est engagé, soit un potentiel de plus de 2 500 crédits carbone labellisés bas carbone pour les 5 prochaines années. L'objectif est de vendre, par l'intermédiaire de Symbiose Normandie, ces crédits carbone et les co-bénéfices associés (biodiversité) à des entreprises qui souhaitent compenser localement leurs émissions de gaz à effet de serre.

UN DIAGNOSTIC : LE PLAN DE GESTION DURABLE DES SYSTÈMES AGROFORESTIERS
La mise en place de ce PSE s'appuie sur un diagnostic : le Plan de Gestion Durable des Systèmes Agroforestiers (PGDSAF). Le diagnostic PGDSAF permet, pour une période de 15 ans, de planifier la gestion durable, d'évaluer le carbone séquestré et différents services environnementaux associés aux haies (intérêt biodiversité, eau...). Le plan de gestion des haies de type PGDSAF est réalisé par un conseiller spécialisé en gestion bocagère-agroforesterie.
Dans le cadre du dispositif « Conseil Agricole Stratégique, Environnemental et Economique », le conseil régional de Normandie soutient financièrement la réalisation de ces diagnostics. Cette démarche concerne des exploitations agricoles qui souhaitent s'impliquer dans le maintien et la régénération de leur maillage bocager. La valorisation économique du carbone additionnel via le PSE Haies, Carbone & Co-bénéfices permet de soutenir les travaux d'entretien durable des haies.

SYMBIOSE NORMANDIE : UNE ASSOCIATION POUR FACILITER LE DÉPLOIEMENT DES PSE EN NORMANDIE
Pour promouvoir et encadrer le déploiement des PSE en Normandie, les Chambres d'agriculture de Normandie, la FRSEA et les JA ont lancé en avril 2022 l'association Symbiose Normandie. L'association développe la valorisation économique de ces services environnementaux pour que les exploitations agricoles engagées bénéficient de la valeur ajoutée de leurs pratiques. Symbiose se positionne à l'interface entre les agriculteurs fournisseurs de services environnementaux et la société civile (entreprises, collectivités) qui souhaite soutenir localement les efforts consentis en faveur du maintien et de l'amélioration de notre environnement dans les milieux agricoles et ruraux. C'est par exemple Symbiose Normandie qui commercialise aujourd'hui les 2 500 crédits carbones générés par le PSE Haies et Carbone !
Gestion des zones humides et des prairies, plantation de haies, stockage de carbone, réduction des émissions de GES, pratiques favorables à la qualité de l'eau et de la biodiversité... sont autant de services que peuvent rendre les agriculteurs normands pour contribuer à la préservation de l'environnement.
L'association s'est dotée en novembre 2023 d'un Conseil Scientifique qui rassemble 6 experts scientifiques sur un ensemble de thématiques environnementales (biodiversité,sol, eau, conduite de l'élevage, PSE). Son objectif est de valider scientifiquement les projets de PSE portés ou accompagnés par la Chambre d'agriculture et d'en valider les services rendus à l'environnement. Une fois un projet validé, Symbiose Normandie assure la commercialisation des services environnementaux associés auprès des financeurs privés ou publics locaux.
Le premier objectif du Conseil Scientifique est de valider début 2024, le cahier des charges du PSE Sud Manche après avoir contribué à son élaboration et à sa cohérence scientifique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
La charte a été officiellement signée le 16 avril lors d'un point agricole avec Simon Babre, préfet de l'Eure.
Charte de déontologie des contrôles.
Les agriculteurs ne sont pas des délinquants en puissance, mais ce ressenti est une pression qui pèse sur leurs épaules : comment…
Participez au programme Giverni.

Les bovins sont capables d'acquérir une résistance aux strongles de l'intestin et de la caillette. Peut-on mettre en évidence…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole