Aller au contenu principal

Un nouveau congé de paternité de 25 jours.

Les agriculteurs vont aussi pouvoir en bénéficier. A l’instar des salariés, le congé de paternité des agriculteurs, actuellement d’une durée de 11 jours, sera porté à 25 jours dès le 1er juillet prochain. Et à 32 jours en cas de naissance multiple.

© AFP

Le contenu du nouveau dispositif

Une période de 7 jours doit être prise obligatoirement à la naissance de l’enfant. Le reste du congé (18 ou 25 jours) peut être pris immédiatement à la suite des 7 jours obligatoires ou de manière fractionnée, en deux périodes d’une durée minimale de 5 jours chacune, dans les 6 mois suivants la naissance. Ces nouvelles dispositions s’appliquent aux naissances qui interviennent à partir du 1er juillet 2021 et à celles qui étaient prévues à partir de cette date.

 

Comment se déroule le congé paternité ?

Durant leur congé de paternité, les agriculteurs cessent toute activité sur leur exploitation et, pour assurer la continuité de celle-ci, sont remplacés dans leurs travaux par le Service de Remplacement. Le remplacement est financé intégralement (hors prélèvements sociaux) par une allocation versée par la MSA. Chaque année se sont 3 000 agriculteurs qui font appel aux Services de Remplacement dans le cadre de leur congé paternité. Avec ce congé de paternité allongé, les agriculteurs pourront vivre pleinement l’arrivée de leur enfant aux côtés de la maman.

 

Où s’adresser pour en bénéficier ?

Nous avons posé la question à Aurélie LEMOIGNE, animatrice du Service de Remplacement dans l’Eure.

A.L : L’agriculteur qui souhaite bénéficier de ce congé doit dans un premier temps et obligatoirement s’adresser à la caisse de MSA dont il dépend. Elle lui indiquera les démarches et formalités à effectuer. En effet, c’est la MSA qui finance l’allocation allouée dans le cadre d’un congé paternité. La demande doit être formulée au minimum un mois avant la date de prévision du congé. Le service de remplacement intervient ensuite pour mettre en relation le demandeur et l’agriculteur remplaçant. Dans l’Eure, beaucoup d’agriculteurs pourraient être éligibles au congé de paternité, cependant un grand nombre n’y a pas recours.


Contact : eure@servicederemplacement.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Alexandre Lhermeroult et son père ont mis trois ans à sortir le bâtiment de terre.
La Ferme des Houlettes mise sur la vente directe.
Patrick et Alexandre Lhermeroult ont ouvert une boucherie-charcuterie pour garantir la qualité de la naissance à l'assiette.
Une consommation de vin en baisse de 2,6 % par rapport à 2022.
Vin : production et consommation mondiales en baisse.
Selon les derniers chiffres de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), la production et la consommation de vin…
"Je ne pars pas nostalgique, ce n'était pas mieux avant. Des problèmes, il y en a toujours eu, des solutions également", a conclu Alexandre Quillet.
À la CGB Eure : le combat syndical et scientifique continue.
"Stop aux distorsions de concurrence, à la concurrence déloyale et aux importations massives de sucre en provenance d'Ukraine".…
L'arrivée du convoi allemand en gare de Pacy-sur-Eure. Dans quelques minutes, ce sera un combat acharné contre les Américains.
Testé pour vous : un train de la libération.
L'association CFVE (Chemin de fer de la Vallée de l'Eure) proposait ce week-end une immersion dans un train de la libération au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole