Aller au contenu principal

Un nouveau congé de paternité de 25 jours.

Les agriculteurs vont aussi pouvoir en bénéficier. A l’instar des salariés, le congé de paternité des agriculteurs, actuellement d’une durée de 11 jours, sera porté à 25 jours dès le 1er juillet prochain. Et à 32 jours en cas de naissance multiple.

© AFP

Le contenu du nouveau dispositif

Une période de 7 jours doit être prise obligatoirement à la naissance de l’enfant. Le reste du congé (18 ou 25 jours) peut être pris immédiatement à la suite des 7 jours obligatoires ou de manière fractionnée, en deux périodes d’une durée minimale de 5 jours chacune, dans les 6 mois suivants la naissance. Ces nouvelles dispositions s’appliquent aux naissances qui interviennent à partir du 1er juillet 2021 et à celles qui étaient prévues à partir de cette date.

 

Comment se déroule le congé paternité ?

Durant leur congé de paternité, les agriculteurs cessent toute activité sur leur exploitation et, pour assurer la continuité de celle-ci, sont remplacés dans leurs travaux par le Service de Remplacement. Le remplacement est financé intégralement (hors prélèvements sociaux) par une allocation versée par la MSA. Chaque année se sont 3 000 agriculteurs qui font appel aux Services de Remplacement dans le cadre de leur congé paternité. Avec ce congé de paternité allongé, les agriculteurs pourront vivre pleinement l’arrivée de leur enfant aux côtés de la maman.

 

Où s’adresser pour en bénéficier ?

Nous avons posé la question à Aurélie LEMOIGNE, animatrice du Service de Remplacement dans l’Eure.

A.L : L’agriculteur qui souhaite bénéficier de ce congé doit dans un premier temps et obligatoirement s’adresser à la caisse de MSA dont il dépend. Elle lui indiquera les démarches et formalités à effectuer. En effet, c’est la MSA qui finance l’allocation allouée dans le cadre d’un congé paternité. La demande doit être formulée au minimum un mois avant la date de prévision du congé. Le service de remplacement intervient ensuite pour mettre en relation le demandeur et l’agriculteur remplaçant. Dans l’Eure, beaucoup d’agriculteurs pourraient être éligibles au congé de paternité, cependant un grand nombre n’y a pas recours.


Contact : eure@servicederemplacement.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Le cru 2024-2026 du conseil d'administration JA 27. "Une jeune équipe ambitieuse qui prend place", tels ont été les premiers mots de son nouveau président Romain Loiseau, installé depuis 2020 dans le Pays d'Ouche (volaille label, pomme et vache allaitante).
JA 27 : la nouvelle équipe dans les starting-blocks.
Romain Loiseau est le nouveau président de JA 27. Il succède aux deux coprésidents Christophe Chopin et Denis Phiquepron.…
Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole