Aller au contenu principal

Un député fait le buzz avec du camembert.

Une odeur de fromage a envahi les couloirs de l’Assemblée nationale le 13 mars. Un député Modem du Loiret, Richard Ramos, a distribué un camembert de Normandie AOP dans les casiers afin de protester contre la révision du nouveau cahier des charges qui prévoit deux gammes : un « véritable camembert de Normandie » fabriqué à partir de lait cru et moulé à la louche et un « coeur de gamme» traité thermiquement. Une évolution que le député a voulu dénoncer lors d’une conférence de presse, à laquelle ont assisté Patrick Mercier président del’ODG de l’AOP camembert de Normandie et Jocelyn Pesqueux, président régional de l’interprofession laitière. Pour ces représentants des producteurs de lait normands, le projet ne va pas augmenter la confusion dans l’esprit du consommateur, comme le laisse entendre Richard Ramos, « puis que sur l’étiquette, la mention « véritable camembert au lait cru moulé à la louche » sera plus visible que ça ne l’est aujourd’hui »,explique Jocelyn Pesqueux.« C’est une montée en gamme pour les deux produits qui va permettre d’arrêter la guerre du camembert dans la filière et apporter de la valeur ajoutée à davantage de producteurs ». Le nouveau cahier des charges devrait être finalisé dans les prochains mois, pour être ensuite validé par l’Inao puis par la commission européenne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

FNSEA et JA ciblent aussi l’Office français de la biodiversité (OFB), accusé de porter l’effort sur la verbalisation des agriculteurs plutôt que de développer leurs autres missions
Crise agricole : 100 propositions de la FNSEA.
Alors que le mouvement de contestation agricole touche plus de 85 départements français, la FNSEA et JA ont fait part, le 24…
Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

Dans le verger. "Notre modèle bio, qui nous est propre, semble fonctionner parce que nous sommes dans une grande ville", insiste avec prudence Jennifer et Aurélien Thibaux.
Circuits courts : réponse partielle aux interrogations.
Services de l'Etat, Département et Chambre d'agriculture, après avoir déjeuné à la cantine de l'école primaire Paul Eluard de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole