Aller au contenu principal

Un déconfinement progressif le 11 mai.

Au lendemain du discours qu’Edouard Philippe a prononcé le 28 avril à l’Assemblée nationale, que pouvons-nous retenir du déconfinement annoncé ?

Edouard Philippe lors de son discours à l’Assemblée
nationale le 28 avril dernier.
Edouard Philippe lors de son discours à l’Assemblée
nationale le 28 avril dernier.
© Gouvernement

Il met en avant un prérequis : les conditions projetées de déconfinement ne seront une réalité que si la circulation du virus est maîtrisée d’ici là.

Parmi les mesures annoncées : la possibilité pour chaque français d’avoir accès à des masques grand public et dont le port sera obligatoire dans les transports publics. Les départements seront classés en rouge ou vert selon l’intensité de circulation du virus ; selon la couleur, les habitants d’un département vert auront plus de « possibilités » que ceux d’un département rouge. Les personnes présentant des symptômes seront massivement testées et seront invitées à s’isoler en cas de contamination. La scolarité des enfants reprendra diversement avec en priorité les maternelles et les primaires dès le 11 mai avec des mesures de protection et sur la base du volontariat. Les déplacements à plus de 100 km seront réduits « aux seuls motifs professionnels ou familiaux impérieux ». Les rassemblements seront limités à dix personnes et devront respecter les règles de distanciation sociale. Parcs et jardins devraient rouvrir uniquement dans les départements « verts » ainsi que certains petits espaces culturels (bibliothèques, petits musées…) mais pas les cinémas… Aucune cérémonie religieuse avant début juin. De même, par mesure de précaution, les plages resteront inaccessibles au public au moins jusqu’au 1er juin. Tous les commerces devraient rouvrir à l’exception des bars et restaurants. Enfin, tous les marchés alimentaires devraient pouvoir rouvrir sauf ceux pour lesquels les maires estiment ne pas pouvoir faire respecter les gestes barrières.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Jean Puech d'Alissac.
"JA 76 aura le plaisir d'accueillir les Terres de Jim en 2025

JA 76 a remporté il y a quelques semaines l'organisation des Terres de Jim 2025. Jean Puech revient sur la candidature du…

Six installations plutôt qu’un (des) agrandissement(s).

Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d’une opération foncière inédite…

La section en plein débat.
Section lait FNSEA 27.
Le 22 mars, Benoit Gavelle réunissait les producteurs de lait. Acquis syndicaux, conjoncture, prix du lait en débat. 
Mathieu Poirier et Béatrice Hoogterp (à droite) de l'antenne de Bernay de la Chambre d'agriculture ont animé les débats.
Les GDFA phosphorent pour une agriculture ambitieuse.
Pour la première fois, les 3 GDFA (Groupes de Développement Féminins Agricoles) de l'Eure (Avre & Iton, Pays d'Ouche et…
Terre de Lin accueille le président Morin.

Hervé Morin a découvert les nombreux domaines d’activité de la coopérative Terre de Lin et sa volonté de soutenir la filière…

Gestion des aides : calendrier administratif.
PAC 2024 : deuxième année d'application de la nouvelle PAC.
Continuité de 2023, avec des dérogations sur la conditionnalité des aides.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole