Aller au contenu principal

Trois nouvelles brigades de Gendarmerie nationale dans le département de l'Eure.

Lundi 2 octobre le président de la République a dévoilé lors d'un déplacement à Tonneins (Lot-et-Garonne), la liste des 238 brigades de Gendarmerie nationale retenues, conformément à l'engagement qu'il avait pris en 2022. Cette mesure vise à la fois à renforcer le service public de la sécurité dans nos territoires, alors que près de 500 brigades avaient été supprimées au début des années 2000, mais également à adapter le maillage territorial de la gendarmerie aux évolutions de la démographie et de la délinquance.

© TG

Ces nouvelles brigades, qui seront fixes ou mobiles, proposeront aux habitants des services publics tels que l'accueil du public, des victimes, la prise de plainte et renforceront la présence des forces de l'ordre sur l'ensemble du territoire.

Dans l'Eure, les trois nouvelles brigades viendront renforcer les 33 implantations de la Gendamerie nationale déjà existantes.

Expression du souhait du président de la République de travailler à l'échelle de chaque territoire, à la demande du ministre de l'Intérieur et des outre-mer, chaque préfet a conduit entre septembre 2022 et avril 2023 une concertation avec les élus de son territoire, en particulier avec les maires. A la suite de ce processus de concertation locale inédit, après présentation au président de la République, les brigades suivantes ont été retenues dans l'Eure :

o la création d'une brigade fixe à Saint-Sébastien de Morsent ;

o la création d'une brigade mobile de la Vallée d'Eure, dont les gendarmes seront logés à Pacy-sur-Eure ;

o la création d'une brigade mobile de la vallée de l'Andelle, dont les gendarmes seront logés à Romilly-sur-Andelle.

L'Eure voit l'intégralité des propositions portées par le préfet en liaison avec les élus retenue, ce qui constitue un geste fort pour le département.

Ces créations de brigades, une fixe et deux mobiles, s'accompagnent d'effectifs supplémentaires dans ces nouvelles unités, sans aucune baisse d'effectif dans les autres unités territoriales du groupement de gendarmerie départementale de l'Eure. Les trois nouvelles brigades euroises représentent ainsi une enveloppe de plus de 20 gendarmes supplémentaires.

Le préfet remercie le groupement de gendarmerie départementale de l'Eure pour la qualité des travaux préparatoires (analyse fine de la délinquance, des délais d'intervention et des dynamiques démographiques), l'ensemble des communes qui se sont mobilisées pour construire le projet de création de ces trois nouvelles brigades, ainsi que le conseil départemental de l'Eure, qui a décidé d'apporter un financement important à ces projets.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Le cru 2024-2026 du conseil d'administration JA 27. "Une jeune équipe ambitieuse qui prend place", tels ont été les premiers mots de son nouveau président Romain Loiseau, installé depuis 2020 dans le Pays d'Ouche (volaille label, pomme et vache allaitante).
JA 27 : la nouvelle équipe dans les starting-blocks.
Romain Loiseau est le nouveau président de JA 27. Il succède aux deux coprésidents Christophe Chopin et Denis Phiquepron.…
Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

FNSEA et JA ciblent aussi l’Office français de la biodiversité (OFB), accusé de porter l’effort sur la verbalisation des agriculteurs plutôt que de développer leurs autres missions
Crise agricole : 100 propositions de la FNSEA.
Alors que le mouvement de contestation agricole touche plus de 85 départements français, la FNSEA et JA ont fait part, le 24…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole