Aller au contenu principal

Terre de Lin accueille le président Morin.

Hervé Morin a découvert les nombreux domaines d’activité de la coopérative Terre de Lin et sa volonté de soutenir la filière européenne.

Hervé Morin a découvert que Terre de Lin c’est aussi la création variétale, la production de semences, le peignage…
© TERRE DE LIN

Invité il y a quelques années à venir découvrir les activités de la coopérative Terre de Lin, Hervé Morin s’est rendu le 4 avril dernier à Saint-Pierre-le-Viger. Il a été reçu par le président Guillaume Hemeryck, des membres du conseil d’administration, le directeur Thierry Goujon. Étaient présents également le président du Département Bertrand Bellanger et la vice-présidente Cécile Sineau-Patry, ainsi que Clotilde Eudier, Dimitri Soverini de Alliance et quelques élus locaux. 
« Le président de Région connaît le monde du teillage mais nous voulions lui faire découvrir les autres activités développées au sein de notre coopérative », explique le directeur Thierry Goujon. 
Les échanges ont donc porté sur la création variétale, la production de semences Thermosem, le travail du peignage. « Nous avons discuté de notre volonté de nous diversifier sur les marchés textiles et rappelé notre stratégie de soutien à la filière européenne. Nous sommes les plus gros faiseurs en Asie mais également le plus gros fournisseur de fibres de lin auprès des industriels européens »
La présence importante de la coopérative sur le marché européen a été expliquée de façon figurée à Hervé Morin : « Sur une chemise fabriquée en Chine, une manche vient de Terre de Lin. Sur une chemise fabriquée en Europe, ce sont les trois quarts du vêtement qui proviennent de notre coopérative »

SOUTENIR NOTRE OUTIL LOCAL LA FRENCH FILATURE 
« Nous avons exprimé notre souhait de créer de la valeur sur le territoire avec le développement d’applications dans le monde du composite. Nous avons également évoqué le lin d’hiver qui devient une des réponses aux conséquences du changement climatique. Son développement est pour Terre de Lin et pour les marchés une garantie d’approvisionnement »
Enfin, il a évidemment été évoqué la situation économique avec la crainte de perdre des parts de marché en raison de la forte hausse du prix du lin qui devient problématique. Hervé Morin a, quant à lui, rappelé l’investissement important de la Région dans la French Filature et l’importance de soutenir cet outil de relocalisation de la transformation du lin sur le territoire normand.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole