Aller au contenu principal

Session CRAN : « la question du stockage de l’eau est à l’agenda ».

Première participation du nouveau préfet de Région à l’occasion de la session CRAN (Chambre Régionale d’Agriculture de Normandie) qui s’est tenue le 13 mars dernier. « La question du stockage de l’eau est à l’agenda », a notamment dévoilé Jean-Benoît Albertini.

© TG

C’est en « posture d’écoute » que s’est présenté pour la première fois à la Ferme Normande, réunie en session à Caen le 13 mars dernier, le nouveau préfet de Région. Jean-Benoît Albertini a délivré un double message : celui d’une ambition pour l’agriculture normande mais aussi le sens des responsabilités face aux grands défis de demain. Ils sont nombreux et parfois clivants comme le dossier « eau » mais le cap a été clairement fixé. « La question du stockage de l’eau est à l’agenda » tout comme « la réutilisation des eaux usées. Nous sommes en retard par rapport à des pays comme Israël ou l’Italie ». Evoquant une gestion qualitative et quantitative de la ressource, Jean-Benoît Albertini a insisté aussi sur la nécessité de concilier cet enjeu « avec l’équilibre économique des exploitations ».

 

LE LIN AVEC LES HAUTS DE FRANCE

La filière « lin »  a également été évoquée. « Avec les Hauts-de-France, nous pouvons trouver des synergies. J’ai l’intuition que nous pouvons faire mieux dans la valorisation aval ». Un dossier qui a évolué ces derniers jours. À l’occasion de la conférence de presse de l’Alliance du lin et du chanvre européens du 21 mars, les présidents de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand et de la région Normandie, Hervé Morin, ont annoncé le lancement d’une réflexion autour d’un « fonds stratégique ». Il doit « permettre à l’ensemble des producteurs et industriels de bénéficier d’un écosystème favorable » pour produire du lin fibre dans les régions productrices de France. Tous deux ont exprimé la volonté d’associer à cette démarche la Bretagne et le Grand-Est, elles aussi engagées dans cette filière (fibre et textile). Ce futur fonds stratégique étant encore à l’état d’ébauche, aucun détail n’a pu être donné, notamment sur les éventuels montants qui seront proposés.

Si les élus régionaux misent sur la fameuse fibre longue de lin, c’est que sa production s’est développée de « manière spectaculaire » ces dix dernières années en Europe, rapporte l’Alliance du lin et du chanvre européens. Trois quarts de la production mondiale de fibres longues de lin provient d’Europe de l’Ouest dont 80 % sont produites en France. Quant aux surfaces, elles ont connu une hausse de 133 % entre 2011 et 2020. « Beaucoup de jeunes agriculteurs et agricultrices souhaitent aller vers cette filière de production », relève Guillaume Hemeryck, agriculteur et président de la coopérative Terre de Lin.

D’autres pistes d’avenir sont également à explorer à travers le Plan France 2030, un plan d’innovation qui se substitue à France Relance. « Il y a plusieurs dizaines de millions d’euros pour la Normandie. Nous sommes en dessous de la ligne, c’est un peu dommage. Il faut prendre date pour y aller et que l’agriculture régionale puisse en profiter. Nous devons être une région menante et la CRAN fait partie de cet écosystème », invite Jean-Benoît Albertini.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole