Aller au contenu principal

Sécheresse : Dérogation à la date d’implantation des cultures dérobées.

La FNSEA 27, les JA de l’Eure et la chambre d’agriculture de l’Eure ont réclamé à plusieurs reprises au préfet de l’Eure, compte tenu de la sécheresse qui sévit sur le département, que soit accordée une dérogation totale à l’implantation des cultures dérobées SIE au 20 août 2020.

© HERVÉ COLIN

Ces organisations considéraient que le cas de force majeure consécutif à la sécheresse justifiait cette demande de dérogation totale. Le décalage dans le temps de la date de semis ne permettrait pas de maintenir la durée de présence de ces cultures dérobées qui n’auraient pas le temps de pousser suffisamment avant le semis des cultures d’hiver. La réponse est tombée via le ministère de l’agriculture qui dans un communiqué : « permet aux exploitants qui en font la demande à la DDTM de décaler au 1er septembre le début de la présence des cultures dérobées ».

Attention, le couvert devra être maintenu jusqu’au 27 octobre. Pour tous les agriculteurs bénéficiant du report, l’obligation de présence de la culture dérobée se terminant le 27 octobre, le versement de l’avance du paiement vert sera effectué dans les jours qui suivent, et donc avec un peu de retard. Par contre, l’avance des paiements et du paiement redistributif devrait être versée à partir du 16 octobre grâce à la négociation menée par la FNSEA.

Pour Fabrice Moulard, président de la FNSEA 27 : « Il est clair que cette décision ne correspond pas à ce que nous demandions. Nous allons continuer nos actions de revendication notamment sur ce sujet et sur les impacts de la sécheresse dans les jours qui viennent ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

Dans le verger. "Notre modèle bio, qui nous est propre, semble fonctionner parce que nous sommes dans une grande ville", insiste avec prudence Jennifer et Aurélien Thibaux.
Circuits courts : réponse partielle aux interrogations.
Services de l'Etat, Département et Chambre d'agriculture, après avoir déjeuné à la cantine de l'école primaire Paul Eluard de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole