Aller au contenu principal

Robert Drouet, cinquante ans au service des agriculteurs.

C'est une page de l'histoire du syndicalisme agricole normand qui se tourne : Robert Drouet est décédé le 14 juin dernier. Il a été inhumé ce mercredi 23 juin à Fauville-en-Caux (76).

© Valérie Sorieul

Ancien président de la FRSEA de Normandie et de la FNSEA 76, Arnold Puech d'Alissac se souvient qu'il « ne mesurait pas 1,90 mètre, il devait affiner ses arguments et il y parvenait ».

Pascal Férey, lui aussi ancien président de la FRSEA de Normandie, abonde dans ce sens se rappelant d'un responsable « jamais aussi heureux que quand il devait argumenter pour convaincre un interlocuteur qui ne partageait pas son point de vue ». Le parcours de Robert Drouet avait commencé sur l'exploitation familiale à Yebleron (76). Très vite il s'était engagé au centre départemental des jeunes agriculteurs et en était devenu le président. Il avait poursuivi son engagement à la FDSEA, Union Syndicale Agricole de Seine-Maritime à l'époque. Il avait accédé à la présidence de l'USA en 1985 pour un bail de neuf ans. Après un passage à la SAFER de Haute-Normandie, c'est dans le mutualisme, chez Groupama Normandie dont il fût le premier président, qu'il poursuivait son engagement.

Arnold Puech d'Alissac rappelle qu'il avait alors « fait avancer l'assurance récolte de manière décisive. Il se souvenait des calamités dont nous avions eu à souffrir. Robert savait d'où il venait ».

 

Un sage qu'on écoutait

L'âge aidant, Robert Drouet s'était engagé dans la représentation des propriétaires bailleurs au sein de l'USA, à la FRSEA de Normandie et à la section nationale de la FNSEA. « Son apport a été considérable dans les travaux que nous avons menés pour écrire le nouveau schéma régional des exploitations agricoles », souligne Anne-Marie Denis, présidente de la FRSEA. En se basant sur ces sujets fonciers, Arnold Puech d'Alissac se souvient d'une leçon donnée par Robert : « A vingt ans on veut tout gratuit, à 40 on est prêt à acheter et à 60, on veut pouvoir vendre, y compris ce que l'on n'a pas acheté ». Très engagé dans son département à une période où la Normandie n'existait pas encore, la réputation et la qualité de Robert Drouet avait largement franchi les limites de son territoire. « Robert Drouet faisait partie de ces personnes sages que l'on consultait et qui savait conseiller en rappelant toujours les fondamentaux du syndicalisme et de l'action collective », témoigne Pascal Férey. Personnage attachant, « il était écouté et respecté, pointant avec humour et gourmandise les contradictions qui, parfois, apparaissent dans nos débats professionnels », raconte Anne-Marie Denis. « Il était pour moi un exemple qui va cruellement nous manquer », conclut Pascal Férey. Robert Drouet était marié à Martine et avait deux enfants, dont Clotilde, vice-présidente de la Région Normandie.

 

A toute sa famille et à ses proches, la FRSEA de Normandie et la rédaction de L'Eure Agricole présentent leurs sincères condoléances.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Alexandre Lhermeroult et son père ont mis trois ans à sortir le bâtiment de terre.
La Ferme des Houlettes mise sur la vente directe.
Patrick et Alexandre Lhermeroult ont ouvert une boucherie-charcuterie pour garantir la qualité de la naissance à l'assiette.
"Je ne pars pas nostalgique, ce n'était pas mieux avant. Des problèmes, il y en a toujours eu, des solutions également", a conclu Alexandre Quillet.
À la CGB Eure : le combat syndical et scientifique continue.
"Stop aux distorsions de concurrence, à la concurrence déloyale et aux importations massives de sucre en provenance d'Ukraine".…
Une consommation de vin en baisse de 2,6 % par rapport à 2022.
Vin : production et consommation mondiales en baisse.
Selon les derniers chiffres de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), la production et la consommation de vin…
L'arrivée du convoi allemand en gare de Pacy-sur-Eure. Dans quelques minutes, ce sera un combat acharné contre les Américains.
Testé pour vous : un train de la libération.
L'association CFVE (Chemin de fer de la Vallée de l'Eure) proposait ce week-end une immersion dans un train de la libération au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole