Aller au contenu principal

Ressource en eau dans l'Eure : le conjoncturel ne compense pas le structurel.

Le 6e comité ressource en eau s'est réuni le 28 septembre dernier à Mesnil-en-Ouche. L'occasion certes de lever les mesures de restriction des usages de l'eau mais si la pluie est tombée, les nappes restent à un niveau historiquement bas.

Après être tombée au sol, une goutte d'eau peut mettre de quelques jours à plusieurs années avant d'atteindre la nappe phréatique selon le BRGM.
Après être tombée au sol, une goutte d'eau peut mettre de quelques jours à plusieurs années avant d'atteindre la nappe phréatique selon le BRGM.
© TG

L'Eure comptabilise 27 piézomètres sur son territoire. Il s'agit d'un forage non exploité qui permet la mesure du niveau de l'eau souterraine en un point donné de la nappe. Le 28 septembre dernier, à l'issue du 6e comité ressource en eau, Simon Babre et les acteurs de l'eau sont allés relever le compteur de celui de La Roussière à Mesnil-en-Ouche. Verdict : 18 cm de moins que l'an dernier à pareille époque. « Un niveau historiquement bas », déplore le préfet de l'Eure qui a cependant décidé de lever les mesures de restriction des usages de l'eau dans le département.

 

18 CM PLUS BAS QUE L'AN DERNIER

Rien de contradictoire là-dedans tant il faut distinguer le conjoncturel du structurel. Le conjoncturel, c'est « une reprise des précipitations supérieure à la moyenne et des sols avec des niveaux d'humidité satisfaisants tout comme ceux des cours d'eau », plaidant en faveur de la levée des restrictions.

Le structurel, « ce sont des niveaux de nappes phréatiques historiquement bas à cause du déficit de pluie de l'automne au printemps dernier. On vient de le mesurer ». On peut donc à nouveau faire le plein de sa piscine et laver sa voiture mais sans une longue période de pluie abondante dans les mois à venir, il y a fort à parier que « bis repetita » au printemps ou à l'été 2024. En attendant, Simon Babre a souligné « le comportement exemplaire des usagers de l'eau. Le dispositif a très bien fonctionné dans le département ». Seuls 9 procès-verbaux ont été dressés (6 stations de lavage et 3 utilisations de plan d'eau). Quant à une éventuelle utilisation des eaux traitées (un terme politiquement plus correct qu'eaux usées), « on est ouvert pour faire bouger les lignes », a-t-il indiqué en poursuivant « qu'agriculteurs et industriels doivent continuer à faire preuve de parcimonie ». En attendant, on mesure automatiquement toutes les heures le niveau des nappes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

FNSEA et JA ciblent aussi l’Office français de la biodiversité (OFB), accusé de porter l’effort sur la verbalisation des agriculteurs plutôt que de développer leurs autres missions
Crise agricole : 100 propositions de la FNSEA.
Alors que le mouvement de contestation agricole touche plus de 85 départements français, la FNSEA et JA ont fait part, le 24…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole