Aller au contenu principal

Reprise en élevage : Victor Delavoipière se fait sa place.

Ancien co-président des Jeunes agriculteurs de l'Eure (JA27), Victor Delavoipière a laissé sa place pour se consacrer à la recherche de nouveaux associés en anticipation du départ à la retraite de ses parents, avec lesquels il est installé en Gaec. Une exploitation laitière qu'il modernise petit à petit.

Ancien co-président des JA27, il est désormais secrétaire général
du syndicat.
Ancien co-président des JA27, il est désormais secrétaire général
du syndicat.
© LM

C'est au nord du département, dans la commune de Boissey-le-Châtel, qu'est installé Victor Delavoipière. Sur son exploitation, le jeune homme de 25 ans s'affaire. « J'arrive tout de suite, j'ai juste un camion à décharger », s'exclame-t-il tandis qu'il fait de grands gestes au conducteur du véhicule, le portable vissé à l'oreille.

 

CHEMIN TOUT TRACE

« Je me suis destiné rapidement à l'agricole », confie avec conviction le polyculteur éleveur. Installé dans le bureau au sein du bâtiment d'élevage, gardant un oeil sur ses pensionnaires, il se remémore son enfance à la ferme, à aider son père - né ici - et sa mère - originaire de Bernay. « Depuis tout petit, je suis passionné par l'agriculture. J'ai toujours baigné dedans », confie-t-il, lui qui est le seul de la fratrie de quatre enfants - il a deux soeurs et un frère - à s'être lancé dans l'aventure.

Diplômé d'un baccalauréat Stav à Tourville-sur-Pont-Audemer, cet amateur de motocross et de chasse s'est naturellement orienté vers un BTS Acse à la MFR de Coqueréaumont (76), puis une licence commerce et management agricole. Le BTS s'est fait en apprentissage. « Ça m'a permis de voir deux exploitations différentes », remarque-t-il.

 

UNE OPPORTUNITE A NE PAS MANQUER

« J'avais à peine fini ma licence que j'ai eu la possibilité de reprendre une exploitation sur Bourgtheroulde en septembre 2017. » C'est ainsi qu'il conclut l'affaire pour s'installer en Gaec avec ses parents et regrouper les vaches. L'exploitation totalise 250 ha : 30 ha de lin, 30 ha de betteraves, 50 ha de blé, 70 ha de pommes de terre et 70 ha de maïs. Quant aux 150 Prim'Holstein, elles sont bichonnées par trois robots et fraîchement ventilées l'été. Elles produisent 1,6 million de litres de lait par an.

 

AUTOSUFFISANCE

Sur sa ferme, Victor tend vers l'autosuffisance en matière de fourrages. Pour ce faire, il a recours à des dérobées de maïs et de betteraves pour compléter l'alimentation des vaches et il récupère les pulpes surpressées ; « ce qui n'empêche pas qu'à côté, on doive acheter les concentrés », reconnaît-il. En parallèle, il a commencé à développer la culture du lin afin de se diversifier et il n'exclut pas de se lancer dans la méthanisation qu'il trouve « utile ».

 

PREPARER LA SUITE

Très vite Victor est confronté à de grandes responsabilités : celles de préparer le départ à la retraite de ses parents d'ici quatre ans. Ils sont respectivement âgés de 59 et 60 ans. « Il faudrait que je retrouve un associé, voire deux. Tout seul, pour moi, ce n'est pas possible », juge-t-il, alors que les ateliers sont nombreux. Il aimerait dans l'idéal quelqu'un du secteur. « C'est toujours mieux de faire ça avec des gens qu'on connaît », affirme-t-il, tandis que cela fait deux ans que le Gaec ne parvient pas à recruter de vacher.

 

« IL FAUT FAIRE DE LA PLACE POUR LES JEUNES »

C'est lors de ses études en Seine-Maritime que Victor s'est rapproché des JA27 en devenant en 2015 secrétaire du canton du Roumois, puis président en 2017 et finalement co-président du département jusqu'à mars 2022. « Pour moi, c'est primordial de défendre l'installation des jeunes. On a énormément de potentiel sur notre secteur [...] Il ne faut pas avoir peur de monter un projet et de se lancer », insiste-t-il. Il se plaît à multiplier les opérations solidaires et locales. « Il faut prendre le temps de parler avec les gens. Même si nous sommes en plein boulot, nous sommes mieux à prendre cinq minutes, qu'à prendre cinq ans ''d'emmerdes''. » Actif, il n'exclut pas un jour de redevenir co-président. « Ça faisait longtemps que ça n'avait pas été aussi dynamique », confie-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Le cru 2024-2026 du conseil d'administration JA 27. "Une jeune équipe ambitieuse qui prend place", tels ont été les premiers mots de son nouveau président Romain Loiseau, installé depuis 2020 dans le Pays d'Ouche (volaille label, pomme et vache allaitante).
JA 27 : la nouvelle équipe dans les starting-blocks.
Romain Loiseau est le nouveau président de JA 27. Il succède aux deux coprésidents Christophe Chopin et Denis Phiquepron.…
Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole