Aller au contenu principal

Réduction de ZNT, mode d’emploi.

Très attendue, la charte riverains de l’Eure a été mise en consultation publique ce 30 mars. Concrètement, l’arrêté du gouvernement du 27 décembre a fixé la distance minimum à 5 m pour les cultures dites basses, comme les céréales, et à 10 m pour les cultures dites hautes, comme l’arboriculture. Des propositions liées aux préconisations scientifiques de l’Anses. Une instruction ministérielle du 3 février 2020 prévoit que la mise en concertation publique de cette charte« riverains » permette aux agriculteurs qui utilisent du matériel antidérive de réduire les distances de sécurité. C’est la seule façon pour les agriculteurs d’accéder rapidement à ces mesures dans un cadre réglementaire.

Compte tenu de la difficulté à mener la concertation publique, dans le contextede crise du Covid-19, les ZNT peuvent être réduites dès mise en consultation de la charte négociée au niveau départemental, dans l’attente de l’approbation, jusqu’au 30 juin 2020. Les agriculteurs devront alors s’engager à mettre en place des équipements « anti-dérives » (buses,etc.), listés dans une annexe au décret. La charte a ainsi prévu, dans ce cas, d’aménager la distance de non-traitement, sans toutefois descendre en deçà de 3 m pour les cultures basses et 5 m pour les cultures hautes. Il y a quelques exceptions. Les distances de 5 et 10 m ne peuvent être réduites au abords des lieux accueillant des personnes vulnérables (écoles Ehpad,hôpitaux…). Il en est de même pour les substances considérées comme dangereuses listées par la ministère de l’agriculture où une ZNT de 20 m s’applique quelque que soit la culture dès le 1er janvier 2020.

Rappelons aussi que si sur l’étiquette d’un produit phytosanitaire, il est fait mentionne d’une distance à respecter avec la limite de propriété des habitations, alors il faudra respecter la distance indiquée par l’étiquette du produit. Ainsi, cette charte formalise les bonnes pratiques en matière d’utilisation de produits phytos à l’intention des agriculteurs. En contrepartie, les acteurs locaux, aussi bien élus, qu’organismes professionnels et associations s’engagent à mener des opérations d’information afin de permettre un dialogue constructif.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Le cru 2024-2026 du conseil d'administration JA 27. "Une jeune équipe ambitieuse qui prend place", tels ont été les premiers mots de son nouveau président Romain Loiseau, installé depuis 2020 dans le Pays d'Ouche (volaille label, pomme et vache allaitante).
JA 27 : la nouvelle équipe dans les starting-blocks.
Romain Loiseau est le nouveau président de JA 27. Il succède aux deux coprésidents Christophe Chopin et Denis Phiquepron.…
Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole