Aller au contenu principal

Quel avenir pour l'élevage en Normandie ?

Anne-Marie Denis a invité Yohann Barbe à l'assemblée générale de la FRSEA de Normandie.
Anne-Marie Denis a invité Yohann Barbe à l'assemblée générale de la FRSEA de Normandie.
© © Joël Rébillard

Tel est le thème de l'assemblée générale de la FRSEA de Normandie, le 30 mai prochain à la Chambre régionale d'agriculture, à Caen. L'élevage suit une tendance à la baisse depuis plusieurs années et la Normandie n'est pas épargnée par le phénomène. Quelle est la réalité de cette tendance en Normandie ? Quelles en sont les raisons ? Y a-t-il un avenir ? À quelles conditions ? La situation est jugée préoccupante par les professionnels qui voient dans la diminution de l'élevage une perte de richesse pour la ferme normande. Les élus partagent d'ailleurs le constat et tentent de stabiliser le cheptel, avant d'espérer inverser la tendance. Témoin le plan de d'investissement annoncé début avril par la Région Normandie. La filière elle-même s'alarme du recul de l'élevage car avec l'élevage, c'est tout un écosystème dont l'équilibre est menacé. Nicolas Dumesnil, président d'Interbev sera d'ailleurs présent pour planter le décor et partager les réflexions menées par l'interprofession sur le sujet. Il ne sera pas seul pour alimenter la réflexion de la FRSEA sur le sujet et tenter de répondre aux questions qui se posent.

Yohann Barbe, invité de la FRSEA

Parmi eux, le nouveau président de la FNPL, Yohann Barbe, producteur de lait dans les Vosges, apportera sa vision de la situation et ses propositions. Région laitière par excellence, la Normandie est le terrain tout indiqué pour une des premières apparitions publiques du président de la FNPL. Avec 3,8 milliards de litres de lait produits, la Normandie est la deuxième région française productrice de lait. 55 % du lait français est produit dans le Grand Ouest. C'est pour cela que la FRSEA a également invité le président du SPACE, Marcel Denieul. Véritable vitrine de l'élevage de l'Ouest, le Space offre un bon reflet des évolutions des filières d'élevage, des attentes des éleveurs et des projets de leurs fournisseurs. À l'heure où le renouvellement des générations n'a jamais été autant d'actualité, Emmanuel Roch, président de JA Normandie, expliquera pourquoi les jeunes générations d'agriculteurs sont moins attirées par l'élevage. Il indiquera comment l'élevage peut répondre aux aspirations des agriculteurs de la nouvelle génération.

Enfin, des responsables agricoles irlandais, danois et bulgares apporteront un regard extérieur sur l'avenir de l'élevage en Normandie.

Le plateau réuni par la FRSEA est riche. Il sera complété des réflexions et des questions des participants dans la salle. Tous chercheront à identifier les leviers susceptibles de relancer l'élevage, source d'emplois, d'économie, d'équilibre des territoires et d'entretien des paysages. 

Rendez-vous le 30 mai à la Chambre d'agriculture de Normandie. Début de la table ronde : 14 h 30. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Alexandre Lhermeroult et son père ont mis trois ans à sortir le bâtiment de terre.
La Ferme des Houlettes mise sur la vente directe.
Patrick et Alexandre Lhermeroult ont ouvert une boucherie-charcuterie pour garantir la qualité de la naissance à l'assiette.
Une consommation de vin en baisse de 2,6 % par rapport à 2022.
Vin : production et consommation mondiales en baisse.
Selon les derniers chiffres de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), la production et la consommation de vin…
"Je ne pars pas nostalgique, ce n'était pas mieux avant. Des problèmes, il y en a toujours eu, des solutions également", a conclu Alexandre Quillet.
À la CGB Eure : le combat syndical et scientifique continue.
"Stop aux distorsions de concurrence, à la concurrence déloyale et aux importations massives de sucre en provenance d'Ukraine".…
L'arrivée du convoi allemand en gare de Pacy-sur-Eure. Dans quelques minutes, ce sera un combat acharné contre les Américains.
Testé pour vous : un train de la libération.
L'association CFVE (Chemin de fer de la Vallée de l'Eure) proposait ce week-end une immersion dans un train de la libération au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole