Aller au contenu principal

PPA : Premier cas confirmé sur sanglier en Allemagne.

La semaine dernière, les autorités sanitaires allemandes ont confirmé la découverte d’un premier cas de PPA sur une carcasse de sanglier à la frontière germano-polonaise, province de Brandebourg.

Progression de la PPA en Europe. Les foyers sangliers
sont en bleu et porcs d’élevage en rouge.
Progression de la PPA en Europe. Les foyers sangliers
sont en bleu et porcs d’élevage en rouge.
© FLI

Le laboratoire de référence allemand, Friedrich Loeffler Institute (FLI) aprécisé que la carcasse était en décomposition avancée et qu’en conséquence il en déduisait que le virus devait circuler dans ce secteur depuis plusieurs semaines. Pour mémoire, le cas le plus proche détecté en Pologne en février 2020 est situé à 30 km. Considérant la vitesse de propagation du virus viales sangliers de 3 à 4 km par mois, cette découverte n’est malheureusement pas surprenante en dépit des clôtures et tirs intensifiés en frontière.

 

DES MESURES DRACONIENNES

Les autorités sanitaires allemandes ont mis en oeuvre les mesures européennes réglementaires au travers des six points suivants :

- interdiction de la chasse des animaux de toutes les espèces pour éviter de pousser des porteurs du virus hors de la zone,

- recherche intensive du gibier mort,

- récupération de tous les cadavres de sangliers,

- contrôle du respect des règles de biosécurité dans tous les élevages de porcs,

- interdiction de tous les travaux de récolte tant agricole que forestière,

- interdiction de toute exposition porcine.

 

INCERTITUDES SUR LE MARCHÉ EUROPÉEN

La PPA, en touchant le second pays exportateur européen de porcs, risque de fortement perturber le marché intérieur porcin. La ministre allemande de l’Agriculture a indiqué hier lors d’une conférence de presse que la régionalisation en place en Europe permet de commercialiser vers l’Europe les produits porcins des autres régions allemandes, seule la zone concernée par la PPA fait l’objet d’interdiction. A ce jour, la Chine n’a pas encore formulé de position sur la poursuite de ses achats en provenance d’Allemagne et entretient ainsi l’inquiétude de la filière. Par ailleurs, la Corée du Sud a d’ores et déjà indiqué bannir toute importation de produits porcins allemands. Néanmoins, les produits actuellement en cours de transit seront testés à l’arrivée en Corée. Pour information, la Corée a importé d’Allemagne en 2019 18 % de ses besoins.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Alexandre Lhermeroult et son père ont mis trois ans à sortir le bâtiment de terre.
La Ferme des Houlettes mise sur la vente directe.
Patrick et Alexandre Lhermeroult ont ouvert une boucherie-charcuterie pour garantir la qualité de la naissance à l'assiette.
"Je ne pars pas nostalgique, ce n'était pas mieux avant. Des problèmes, il y en a toujours eu, des solutions également", a conclu Alexandre Quillet.
À la CGB Eure : le combat syndical et scientifique continue.
"Stop aux distorsions de concurrence, à la concurrence déloyale et aux importations massives de sucre en provenance d'Ukraine".…
Une consommation de vin en baisse de 2,6 % par rapport à 2022.
Vin : production et consommation mondiales en baisse.
Selon les derniers chiffres de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), la production et la consommation de vin…
L'arrivée du convoi allemand en gare de Pacy-sur-Eure. Dans quelques minutes, ce sera un combat acharné contre les Américains.
Testé pour vous : un train de la libération.
L'association CFVE (Chemin de fer de la Vallée de l'Eure) proposait ce week-end une immersion dans un train de la libération au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole