Aller au contenu principal

Pour ses 10 ans, la Reine des confitures est couronnée d'Or.

Ô P'tit Fruits d'Anne a remporté la médaille d'Or du concours général agricole du Salon de l'agriculture 2023.

Cyril et Anne Cornille fêtent les dix ans de la production de confitures
avec une médaille d'Or.
Cyril et Anne Cornille fêtent les dix ans de la production de confitures
avec une médaille d'Or.
© FD

C'est au cours d'une escapade au Québec qu'Anne et Cyril Cornille se découvrent une passion pour les fruits rouges et noirs. Depuis 10 ans, le couple cultive donc sur un hectare en pleine terre, des fraises, des framboises, des groseilles, des mûres et du cassis dont la majorité de la récolte est transformée en confitures, pâtes de fruits et sirops. Pour fêter cet anniversaire, les producteurs transformateurs ont d'abord ouvert une boutique de produits locaux à Dreux et viennent de remporter la médaille d'Or du concours général agricole du Salon de l'agriculture 2023 avec leur Reine des confitures, la Fraise Extra.

 

500 KILOS MINIMUM

Pour Anne et Cyril, s'inscrire au concours général agricole était une première : « on a décidé d'y aller pour le fun et donner suite aux retours positifs sur nos produits de la part de nos clients. Alors, pourquoi pas cette année. Ce serait cool d'avoir une médaille pour notre anniversaire, l'occasion aussi d'avoir des retours de professionnels. Savoir où on se situe et où on peut s'améliorer », explique Anne.

En octobre 2022, la décision est prise, l'inscription est envoyée dans la catégorie « Fraise Extra » : « il fallait justifier la vente d'au moins 500 kilos par an minimum. Pas de problème, car c'est notre produit phare ». En janvier 2023, des représentants de la Chambre d'agriculture sont venus prélever deux pots dans le stock aussitôt mis sous scellés et transférés à Paris : « à partir de là, il a fallu attendre le résultat par mail. Il est tombé le mardi 28 février en fin de journée. Le lendemain, nous étions présents sur le stand du Département de l'Eure au Salon de l'agriculture où on nous a remis le blason et les stickers à coller sur les pots », se souvient Cyril. Son épouse avoue « s'être mise à pleurer. Pour nous, c'est énorme ! C'est la récompense de 10 ans de travail. Une récompense officielle et une légitimité pour nos efforts, car dans ce milieu, nous sommes des extraterrestres sur notre hectare. De plus, nous avons eu le coup de coeur sur le goût, la couleur et la texture. Pour moi, c'est l'équivalent de trois étoiles au guide Michelin ».

PROPOSER D'AUTRES FRUITS

De retour sur leur exploitation, Anne et Cyril savent que maintenant ils ont « la pression. Cela responsabilise. On travaille très bien, mais maintenant les clients ne doivent jamais être déçus. Cela engage encore plus et nous oblige à avoir les plus beaux fruits et le bon geste. La qualité est notre fil conducteur et le sera encore plus demain face aux éléments et surtout au changement climatique. Il faut aussi savoir répondre à la demande, car les ventes ont bondi, que ce soit sur le site internet ou à la boutique ». Et, ils ne veulent pas en rester-là : « nous allons regarder pour proposer d'autres saveurs aux prochains concours. Avec cette médaille d'Or, nous allons aller voir des épiceries fines à Rouen et Paris. C'est notre image maintenant ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

Dans le verger. "Notre modèle bio, qui nous est propre, semble fonctionner parce que nous sommes dans une grande ville", insiste avec prudence Jennifer et Aurélien Thibaux.
Circuits courts : réponse partielle aux interrogations.
Services de l'Etat, Département et Chambre d'agriculture, après avoir déjeuné à la cantine de l'école primaire Paul Eluard de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole