Aller au contenu principal

Ostéopathie animale : l'équilibre naturel du corps.

Ludivine Rance est ostéopathe anima- lier. Elle navigue entre la Normandie et le Loir-et-Cher pour prodiguer des soins aux chevaux, chiens, chats et autres ani- maux de rente. Rencontre.

« Mes mains sont mes seuls outils de travail. Il n'y a aucune intrusion, ni de prescription médicale d'ailleurs. Je reste en surface. Nous ne remplaçons pas les vétérinaires ».
« Mes mains sont mes seuls outils de travail. Il n'y a aucune intrusion, ni de prescription médicale d'ailleurs. Je reste en surface. Nous ne remplaçons pas les vétérinaires ».
© A.O

« J’ai toujours été proche des animaux. J’ai suivi trois années en classe préparatoire aux concours

aux entrées des écoles vétérinaires BCPST (bio, chimie, physique, science de la terre) au lycée privé Saint-Hilaire EGHS à Paris de 2009 à 2012, mais la chirurgie et l’euthanasie n’étaient pas fait pour moi », se souvient Ludivine Rance. « L’ostéopathie animale coulait de source à ce moment ». Elle débute alors un bi-cursus an- glais-français en ostéopathie en intégrant l’ European school of animal osteopathy (ESAO) à Brighton en Angleterre avant de rejoindre l’ESAO à Lisieux, en 2014. « Mes années de prépa’ m’ont appris la rigueur et le méthodisme ». La jeune femme, aujourd’hui âgée de 28 ans, devient titulaire du Master franco-anglais en ostéopathie animale, en 2017. Elles’installe à Bernay, en 2016, et y lancera son activité à la sortie de l’école.

UN PIED EN NORMANDIE, UN PIED DANS LE CENTRE- VAL-DE-LOIRE
« En Normandie, il y a de nombreux ostéopathes, équins notamment. L’année dernière, j’ai donc décidé de déménager près de Blois en gardant ma patientèle ici ». Aujourd’hui, Ludivine Rance a réussi à se faire une place dans le Loir- et-Cher car « il y a moins de professionnels » mais effectue toujours des tournées en Nor- mandie. « Je prends même de nouveaux patients », confie l’ostéopathe.
Boiteries, raideurs, amaigrisse- ments, vomissements, stérilité, infections urinaires... l’ostéo- pathe soigne de nombreux maux. « La séance débute par une palpation, un effleurement sans pression. Je recherche les zones chaudes, tendues. Je teste, ensuite, les articulations pour vérifier la qualité et la quantité. L’ensemble du corps tout être homogène, il ne doit pas y avoir de variation de température. Cela s’appelle l’homéostasie, l’équilibre naturel du corps.

Le corps peut, en effet, se guérir seul mais parfois il faut un coup de booste », rappelle Ludivine Rance.

« MES MAINS SONT MES SEULS OUTILS DE TRAVAIL »

L’ostéopathe travaille, égale- ment, le musculaire (les nœuds), le viscérale (les organes internes) et le crânien. « J’effectue des pressions ou des déplacements d’organes. Mes mains sont mes seuls outils de travail. Il n’y a aucune intrusion, ni de prescription médicale d’ailleurs. Je reste en surface. Nous ne remplaçons pas les vétérinaires ». Ludivine Rance préconise une séance en prévention une fois tous les six mois. « L’ostéopathie convient à tous les âges. J’adapte mes méthodes en fonction de l’animal. Il n’y a jamais de rapport de force. Si la voie A ne fonctionne pas en direct, j’utilise un chemin de traverse pour décontracter la zone A et y revenir plus sereinement pour l’animal ».

L’ostéopathe travaille en équipe « avec le vétérinaire, le maréchal ferrant et le dentiste pour les chevaux. Nous créons ensemble une synergie pour le bien-être animal ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Alexandre Lhermeroult et son père ont mis trois ans à sortir le bâtiment de terre.
La Ferme des Houlettes mise sur la vente directe.
Patrick et Alexandre Lhermeroult ont ouvert une boucherie-charcuterie pour garantir la qualité de la naissance à l'assiette.
Une consommation de vin en baisse de 2,6 % par rapport à 2022.
Vin : production et consommation mondiales en baisse.
Selon les derniers chiffres de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), la production et la consommation de vin…
"Je ne pars pas nostalgique, ce n'était pas mieux avant. Des problèmes, il y en a toujours eu, des solutions également", a conclu Alexandre Quillet.
À la CGB Eure : le combat syndical et scientifique continue.
"Stop aux distorsions de concurrence, à la concurrence déloyale et aux importations massives de sucre en provenance d'Ukraine".…
L'arrivée du convoi allemand en gare de Pacy-sur-Eure. Dans quelques minutes, ce sera un combat acharné contre les Américains.
Testé pour vous : un train de la libération.
L'association CFVE (Chemin de fer de la Vallée de l'Eure) proposait ce week-end une immersion dans un train de la libération au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole