Aller au contenu principal

Obtenir un meilleur contrat-socle pour le lin.

La section plantes à fibre de la FNSEA 27 s'est réunie le 4 décembre à Ecardenville.

© DR:

Les premières analyses pratiquées sur des échantillons de lin laissent augurer une campagne 2019 plutôt satisfaisante du point de vue de la quantité et du volume. Le pire a été évité. La récolte 2019 va pallier le manque d'entrée de gamme observé depuis deux ans, et verra donc sa gamme plus large. Les emblavements 2020 s'annoncent en hausse 10 à 15 %. Si la demande du marché mondial est présente, en revanche, ce qui inquiète davantage, c'est la saturation des outils de teillage, et des enjeux de stockage du lin vont se poser à termes.


ASSURANCE ALÉAS CLIMATIQUES : UN NOUVEAU DISPOSITIF PRAGMATIQUE

Un des dossiers prioritaires, porté et défendu par l'AGPL, est d'obtenir un meilleur contrat-socle pour permettre ainsi aux liniculteurs de faire face en cas de coup dur. Moins d'un liniculteur sur quatre souscrit à l'assurance-récolte alors que la culture du lin est fortement soumise aux aléas climatiques.

Pour preuve, les lins envolés avant la récolte dans le Pas de Calais et le Nord cette année ou encore dans l'Eure l'an dernier ! Basés sur le coût de production et le prix de vente, les nouveaux barèmes apparaissent à la fois plus transparents mais également plus équitables entre tous les bassins de production.

Deux barèmes retenus pour le lin fibre français : 2 465 EUR et 3 961 EUR par hectare. Si le capital assuré est supérieur à ce barème mais inférieur au barème prix de vente retenu de 3 961 EUR/hectare, il touche une subvention de 65 % de la prime d'assurance à concurrence des 2 465 EUR/hectare et une subvention de 45 % entre ce barème et à concurrence des 3 961 EUR/hectare.

Dans un contexte de mondialisation, de concurrence internationale et de changement climatique, l'ensemble des acteurs de l'amont et de l'aval souhaitent travailler à protéger le savoir-faire de chacun. Cette démarche de qualité devant prendre la forme d'une indication géographique protégée à l'échelle de la France, la Belgique et des Pays Bas.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Alexandre Lhermeroult et son père ont mis trois ans à sortir le bâtiment de terre.
La Ferme des Houlettes mise sur la vente directe.
Patrick et Alexandre Lhermeroult ont ouvert une boucherie-charcuterie pour garantir la qualité de la naissance à l'assiette.
"Je ne pars pas nostalgique, ce n'était pas mieux avant. Des problèmes, il y en a toujours eu, des solutions également", a conclu Alexandre Quillet.
À la CGB Eure : le combat syndical et scientifique continue.
"Stop aux distorsions de concurrence, à la concurrence déloyale et aux importations massives de sucre en provenance d'Ukraine".…
Une consommation de vin en baisse de 2,6 % par rapport à 2022.
Vin : production et consommation mondiales en baisse.
Selon les derniers chiffres de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), la production et la consommation de vin…
L'arrivée du convoi allemand en gare de Pacy-sur-Eure. Dans quelques minutes, ce sera un combat acharné contre les Américains.
Testé pour vous : un train de la libération.
L'association CFVE (Chemin de fer de la Vallée de l'Eure) proposait ce week-end une immersion dans un train de la libération au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole