Aller au contenu principal

Normes : « même quand on fait bien son métier, on est un délinquant ».

Arnaud Rousseau, président de la FNSEA et céréalier en Seine-et-Marne, s’est exprimé sur diverses thématiques lors de sa venue à l’assemblée générale de la FDSEA 14, mercredi 7 juin 2023 à Caen. On fait le point.

© LM

Que pensez-vous des normes et de l’administration en France ?

Partout où je vais, on me parle de l’incapacité chronique pour un agriculteur à pouvoir suivre et respecter le cadre et la norme, notamment via des décisions contraires au bon sens paysan. On a besoin, dans un pays moderne, d’avoir des règles, c’est normal. En revanche, ce qui n’est plus tenable, c’est l’enchaînement de production de normes sur les entreprises agricoles et d’autres secteurs d’activité.

 

En quoi la prolifération des normes est-elle un problème pour la profession ?

Dans le cadre de la PAC par exemple, des Fédérations organisent des sessions de pré contrôle pour regarder où les exploitants en sont dans leur conduite agricole. Dans 90 % des cas, il y a des écarts majeurs avec la réglementation qui pourraient conduire à des sanctions. Cela veut dire qu’aujourd’hui, même quand vous êtes un agriculteur de bonne foi, que vous faites bien votre métier, quelle que soit votre production, vous êtes un délinquant en puissance. Ce n’est pas tolérable ! […] Nous sommes rentrés dans un monde où tout est juridique, notamment sur le volet des produits phytosanitaires.

 

Quid des phytos ?

Le S-métolachlore a défrayé la chronique récemment. Ce désherbant très utilisé est prorogé par l’Europe une année de plus, contrairement à la France. La Première ministre avait dit qu’il n’y aurait pas d’interdiction sans solution lors du Salon international de l’agriculture 2023. Or, on va se retrouver avec une surtransposition européenne… Le sujet n’est pas sous contrôle.

 

Quelles solutions ?

Une méthode est proposée à l’ensemble des Instituts techniques agricoles. Elle consiste à observer les molécules posant des problèmes pour voir quelles trajectoires de progrès pourraient être adoptées, et sur quel pas de temps les molécules sont censées disparaître. […] On a besoin de se battre pour respecter le cadre de la santé publique. Mais si c’est pour nous expliquer que c’est fini en France, mais que c’est utilisé ailleurs, comme les néonicotinoïdes, ça n’a pas de sens.

 

Le zérophyto est-il atteignable ?

Le zérophyto, dont on entend parler partout, n’est pas tenable avec le contexte dans lequel on est et la connaissance scientifique telle qu’elle est perçue. Porter ces valeurs dans le pays qui est le plus gros consommateur de médicaments par habitant, je trouve que ça ne manque pas de sel. La science est nécessaire aux évolutions. Partout où l’on peut avoir des produits de biocontrôle, il faut les utiliser certes, mais dans un marché ouvert, il faut savoir être responsable pour ne pas perdre les marchés

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Alexandre Lhermeroult et son père ont mis trois ans à sortir le bâtiment de terre.
La Ferme des Houlettes mise sur la vente directe.
Patrick et Alexandre Lhermeroult ont ouvert une boucherie-charcuterie pour garantir la qualité de la naissance à l'assiette.
"Je ne pars pas nostalgique, ce n'était pas mieux avant. Des problèmes, il y en a toujours eu, des solutions également", a conclu Alexandre Quillet.
À la CGB Eure : le combat syndical et scientifique continue.
"Stop aux distorsions de concurrence, à la concurrence déloyale et aux importations massives de sucre en provenance d'Ukraine".…
Une consommation de vin en baisse de 2,6 % par rapport à 2022.
Vin : production et consommation mondiales en baisse.
Selon les derniers chiffres de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), la production et la consommation de vin…
L'arrivée du convoi allemand en gare de Pacy-sur-Eure. Dans quelques minutes, ce sera un combat acharné contre les Américains.
Testé pour vous : un train de la libération.
L'association CFVE (Chemin de fer de la Vallée de l'Eure) proposait ce week-end une immersion dans un train de la libération au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole