Aller au contenu principal

MFR de Normandie : 5 500 jeunes font leur rentrée.

Le temps des vacances scolaires est désormais révolu. En ce jeudi 1er septembre, les étudiants reprennent le chemin de l'école, notamment au sein des 36 établissements des Maisons familiales et rurales de Normandie. L'occasion de faire le point sur les spécificités de la rentrée 2022/2023.

© MFR DE NORMANDIE

En MFR, la rentrée en cours s'échelonne sur plusieurs semaines...

Les premiers groupes sont rentrés dès la semaine du 22 août et les autres suivent sur les deux premières semaines de septembre. Au total, ce sont près de 2 000 entreprises partenaires pour l'apprentissage !

Pour la troisième année consécutive, le nombre des apprentis augmente en effet pour dépasser les 2 000 avant la fin de décembre 2022. Les premières estimations de fin août laissent entrevoir une augmentation de 10 % du nombre de contrats d'apprentissage dans les MFR de Normandie. Agriculture, paysage, forêt et élagage, commerce... Tous les secteurs sont concernés y compris le secteur des services aux personnes (dans une moindre mesure) où des jeunes inscrits par exemple en bac pro services aux personnes et aux territoires sont de plus en plus motivés pour s'engager dans l'apprentissage.

 

5 500 JEUNES

Les 36 MFR de Normandie s'apprêtent à accueillir 5 500 jeunes en formation par alternance de la 4e à la licence dans une quinzaine de secteurs professionnels différents, dont 4 300 jeunes sous statut scolaire (effectif quasi identique à la rentrée 2021/2022). Les signatures des contrats d'apprentissage sont encore en cours autour de 1 200 pour cette rentrée avec une progression jusqu'en décembre pour atteindre plus de 2000 contrats.

 

SUR LE TERRAIN AUTANT QU'EN SALLE DE CLASSE

Dans tous les cas, les jeunes sont tous en entreprise au moins la moitié du temps de leur formation. Cette évolution majeure sur l'apprentissage consacre l'intuition fondatrice des MFR depuis 1937. « Autant de salle de cours que de situations vécues sur le terrain », souligne Frédérique Deffontaines, directrice de la Fédération régionale des MFR avant d'ajouter : « la qualité de la formation étant proportionnelle à la qualité du lien établi entre la salle de cours et le stage pratique ! ».

Un défi permanent pour les équipes de formateurs en MFR et pour les jeunes « qui doivent autant s'exercer à poser des questions et à observer lors de leurs périodes de stage qu'à réviser et réaliser leurs exercices ! », ajoute la directrice.

 

DES ADULTES EN RECONVERSION

Autre actualité de la rentrée, quelques nouvelles formations. Un nouveau CAP employé(e) polyvalent du commerce à la MFR de Mortagne Services, un diplôme de Technicien jardin espaces-verts à la MFR de Cerisy Belle-Etoile. On note également une offre renouvelée de formations pour adultes dans le cadre du nouveau programme de formation des demandeurs d'emploi de la Région Normandie. Par exemple, un CQP salarié d'élevage laitier sur quatre mois est en instance d'ouverture, de même que des formations dans le secteur des services aux personnes type ADVF (assitant(e)s de vie aux familles) ou animateur en gérontologie.

Des formations dans le domaine de la sécurité, du commerce, du maraîchage biologique, de la restauration ou encore de l'élevage équin s'apprêtent également à accueillir des adultes motivés par une reconversion professionnelle.

 

OUVERTURE DE NOUVELLES FORMATIONS

Au-delà des poursuites d'ouverture sous le statut de l'apprentissage pour l'ensemble des formations offertes sous statut scolaire en alternance, nous retiendrons les ouvertures suivantes :

o La 2e année du BTS GDEA génie des équipements agricoles à la MFR de Condé sur Vire (50)

o La 1re année du BTS APV agronomie-production végétale à la MFR de Coqueréaumont (76)

o La 1re année du BTS technico-commercial option services aux entreprises à la MFR de la Ferté Macé (61) (suite à la réforme)

o La licence professionnelle métiers de la production et de la gestion de l'environnement à la MFR de Coqueréaumont  (76), en partenariat avec l'Université d'Amiens

o Le CAP fleuriste à la MFR de Coutances (50)

o Le BTSA fôret à la MFR de Pointel (61).

 

FORMATION A DISTANCE

Après la période de crise sanitaire durant laquelle les équipes pédagogiques avaient dû trouver des solutions de formation à distance pour l'ensemble des apprenants. Aujourd'hui, il n'y a pas de formation totalement à distance, mais plutôt un développement des formations en multimodalités, principalement sur les formations continue à destination des adultes

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Alexandre Lhermeroult et son père ont mis trois ans à sortir le bâtiment de terre.
La Ferme des Houlettes mise sur la vente directe.
Patrick et Alexandre Lhermeroult ont ouvert une boucherie-charcuterie pour garantir la qualité de la naissance à l'assiette.
"Je ne pars pas nostalgique, ce n'était pas mieux avant. Des problèmes, il y en a toujours eu, des solutions également", a conclu Alexandre Quillet.
À la CGB Eure : le combat syndical et scientifique continue.
"Stop aux distorsions de concurrence, à la concurrence déloyale et aux importations massives de sucre en provenance d'Ukraine".…
Une consommation de vin en baisse de 2,6 % par rapport à 2022.
Vin : production et consommation mondiales en baisse.
Selon les derniers chiffres de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), la production et la consommation de vin…
L'arrivée du convoi allemand en gare de Pacy-sur-Eure. Dans quelques minutes, ce sera un combat acharné contre les Américains.
Testé pour vous : un train de la libération.
L'association CFVE (Chemin de fer de la Vallée de l'Eure) proposait ce week-end une immersion dans un train de la libération au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole