Aller au contenu principal

Manifestation contre l'extension d'un élevage à Houlbec-Cocherel.

La mairie de Vernon a été le théâtre ce samedi 6 février d'une manifestation annoncée contre l'extension d'un élevage à Houlbec-Cocherel mais qui avait surtout pour but de faire le lit d'activistes politiques nationaux.

Près de 200 personnes étaient rassemblées, samedi
6 février, sous les fenêtres de la mairie de Vernon, pour s'indigner contre l'extension de la ferme d'Houlbec-Cocherel.
Près de 200 personnes étaient rassemblées, samedi
6 février, sous les fenêtres de la mairie de Vernon, pour s'indigner contre l'extension de la ferme d'Houlbec-Cocherel.
© CCD

Diverses organisations se sont succédé au micro vendredi à Vernon, face à un parterre de citoyens venus entendre les raisons pour lesquelles un élevage d'Houlbec-Cocherel ne devrait pas être agrandi. Un grand nombre de badauds sont restés sur leur faim car ils ont entendu de la part de L 214, du parti animaliste et d'EELV (cette dernière structure étant incarnée sur place par Laetitia Sanchez, présidente du groupe EELV au Conseil régional de Normandie), une déclinaison voire une récitation de leurs positions politiques nationales en matière d'élevage et ses conséquences.

 

RAPPORTS D'EXPERTISE ET ÉLÉMENTS RÉGLEMENTAIRES

Certains raccourcis et sous-entendus entre l'apparition de la Covid-19 et l'élevage ont été particulièrement déroutants. Des associations locales,(Adheca,l'association de défense de la vallée du Gambon...) ont appelé le préfet et le ministre Lecornu à se positionner contre l'extension dudit élevage.

Rappelons que des rapports d'expertise ont été établis, que le Coderst s'est réuni il y a quelques jours et que le préfet dispose des éléments réglementaires pour prendre sa décision qui doit s'appuyer sur des faits objectifs.

A noter la présence d'autres organisations comme Extinction Rébellion, Cap au Vert ou le mouvement Homme Animal Nature, mais qui n'ont pas pris la parole. La députée de la circonscription, Claire O'Petit, était présente. Elle a fait distribuer des tracts et a donné de la voix devant la bannière du parti animaliste. Elle a mis en avant le patrimoine normand qui serait en danger par l'existence même d'une agriculture qu'elle qualifie d'industrielle, d'un élevage qui n'apporterait rien par ailleurs économiquement à la région. Elle a interpelé enfin les élus départementaux et régionaux sur leur silence.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Jean Puech d'Alissac.
"JA 76 aura le plaisir d'accueillir les Terres de Jim en 2025

JA 76 a remporté il y a quelques semaines l'organisation des Terres de Jim 2025. Jean Puech revient sur la candidature du…

Six installations plutôt qu’un (des) agrandissement(s).

Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d’une opération foncière inédite…

La section en plein débat.
Section lait FNSEA 27.
Le 22 mars, Benoit Gavelle réunissait les producteurs de lait. Acquis syndicaux, conjoncture, prix du lait en débat. 
Mathieu Poirier et Béatrice Hoogterp (à droite) de l'antenne de Bernay de la Chambre d'agriculture ont animé les débats.
Les GDFA phosphorent pour une agriculture ambitieuse.
Pour la première fois, les 3 GDFA (Groupes de Développement Féminins Agricoles) de l'Eure (Avre & Iton, Pays d'Ouche et…
Terre de Lin accueille le président Morin.

Hervé Morin a découvert les nombreux domaines d’activité de la coopérative Terre de Lin et sa volonté de soutenir la filière…

Gestion des aides : calendrier administratif.
PAC 2024 : deuxième année d'application de la nouvelle PAC.
Continuité de 2023, avec des dérogations sur la conditionnalité des aides.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole