Aller au contenu principal

L'Eure, entre confinement et couvre-feu.

Le préfet de l'Eure a détaillé ce samedi 20 mars les mesures prises dans l'Eure pour faire face à l'aggravation de la situation sanitaire dans le département.

© DR.

Freiner la circulation du virus

Le confinement mis en place vise à freiner rapidement et de manière significative la circulation épidémique. Il repose sur un principe simple : l'interdiction de tout déplacement, sauf, muni d'une attestation, pour s'aérer, ou dans les cas prévus par le décret. Ces nouvelles règles sont appliquées pour 4 semaines avec réévaluation de la situation mi-avril.

 

Les motifs de déplacement autorisés en journée et en couvre-feu sont les suivants.

Désormais, dans l'Eure, on peut sortir de chez soi, en journée, pour se promener ou faire du sport individuel, sans limitation de durée, dans la limite de dix kilomètres autour du domicile (avec un simple justificatif de domicile).

Pour les autres motifs de déplacement autorisés (achats de première nécessité, rendez-vous dans un service public...), on peut circuler dans tout le département, et sortir du département dans un rayon de 30 kilomètres autour de son lieu de résidence. Enfin, pour certains motifs limités, signalés par un astérisque (déplacements professionnels, soins, déménagement...), on peut se déplacer au-delà du département et au-delà des 30 kilomètres de son domicile.

Pendant le couvre-feu, de 19 heures à 6 heures du matin, on ne sort pas de chez soi, sauf pour des motifs très limités (professionnels ou impérieux).

 

De nouvelles attestations de déplacement

FNSEA 27, JA 27 et la Chambre d'agriculture de l'Eure ont obtenu du préfet une autorisation de déplacement permanente pour l'exercice de la profession agricole. Pour tout autre motif, il faut utiliser l'attestation de déplacement dérogatoire commune à tous les Français concernés par le confinement ou celle pour le couvre-feu selon l'heure à laquelle vous êtes obligés de sortir.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Jean Puech d'Alissac.
"JA 76 aura le plaisir d'accueillir les Terres de Jim en 2025

JA 76 a remporté il y a quelques semaines l'organisation des Terres de Jim 2025. Jean Puech revient sur la candidature du…

Témoignage de Christophe Gachet, Heizomat, sur les spécificités des chaudières polycombustibles, capable d'accueillir du miscanthus.
Miscanthus : une solution pour les agriculteurs et les collectivités ?
Utiliser directement une production locale de miscanthus pour chauffer des équipements communaux, c'est possible ! Le 29…
Six installations plutôt qu’un (des) agrandissement(s).

Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d’une opération foncière inédite…

La section en plein débat.
Section lait FNSEA 27.
Le 22 mars, Benoit Gavelle réunissait les producteurs de lait. Acquis syndicaux, conjoncture, prix du lait en débat. 
Mathieu Poirier et Béatrice Hoogterp (à droite) de l'antenne de Bernay de la Chambre d'agriculture ont animé les débats.
Les GDFA phosphorent pour une agriculture ambitieuse.
Pour la première fois, les 3 GDFA (Groupes de Développement Féminins Agricoles) de l'Eure (Avre & Iton, Pays d'Ouche et…
Terre de Lin accueille le président Morin.

Hervé Morin a découvert les nombreux domaines d’activité de la coopérative Terre de Lin et sa volonté de soutenir la filière…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole