Aller au contenu principal

Les nouveautés de l’enseignement agricole.

Malgré la Covid-19, l’enseignement agricole poursuit sa rénovation et proposera quelques nouveautés pour la rentrée 2021.

Les jeunes sont attirés vers les métiers de l’agriculture.
Les jeunes sont attirés vers les métiers de l’agriculture.
© JEAN NANTEUIL

La rentrée 2020 des établissements agricoles, bien que s’étant déroulée dans un contexte particulier en raison de la crise sanitaire, s’est bien passée. Les effectifs sont stables, ce qui confirme l’attrait des jeunes vers les métiers de l’agriculture. 805 établissements ont ouvert leurs portes en France, dont 216 établissements publics. S’y ajoutent 140 centres de formation et 18 écoles d’enseignement supérieur. Rappelons qu’un bon nombre d’entre eux s’appuient sur de véritables exploitations agricoles, des ateliers technologiques et des centres équestres. 19 000 hectares sont cultivés dans ces fermes, dont presque un quart en agriculture biologique.

 

TAUX DE RÉUSSITE ÉLEVÉ AUX EXAMENS AGRICOLES

En agricole, le taux de réussite aux examens est très élevé avec 93 %, tous diplômes confondus, du CAP agricoleau BTSA. Il y a davantage de garçons, 55 %, mais l’écart se réduit d’années en années. Le ministère a annoncé que le taux d’élèves décrocheurs dans l’enseignement agricole technique n’a été que de 3 %, en raison du coronavirus.

Les journées portes ouvertes constituant un moment fort pour la valorisation des établissements, ceux-ci se sont organisés pour proposer des alternatives lorsque le confinement a été mis en place. Une plateforme spécifique pour des portes ouvertes virtuelles a notamment été installée sur le site www.laventureduvivant.fr.

Le nombre d’apprentis est en hausse, la voie de l’apprentissage semble séduire de plus en plus de jeunes Français. Ils sont plus de 35 000, soit 9 % des effectifs totaux.

 

NOUVEAUTÉ 2021

Du côté des programmes, le plan enseigner à produire autrement définit l’agroécologie et le bien-être animal comme des enjeux majeurs à prendre en compte dans la rénovation des diplômes. Une des nouveautés 2021 est la possibilité d’entrer en école nationale vétérinaire plus facilement, avec le baccalauréat. 160 places seront disponibles dès la rentrée prochaine. Le ministère de l’agriculture a entamé une réforme d’ampleur pour les brevets de technicien supérieur agricole (BTSA) pour répondre aux évolutions des emplois, tandis que le brevet d’études professionnelles agricoles (Bepa) sera supprimé à la prochaine rentrée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole