Aller au contenu principal

Les irrigants de l'Eure poursuivent leurs efforts pour préserver l'eau.

L'association des irrigants de l'Eure a rassemblé une trentaine de ses adhérents, lundi 27 janvier, pour son assemblée générale annuelle.

© DR:

L'assemblée, co-présidée par Benoit Martin et Arnaud Lethrosne, a été l'occasion de faire un point sur la situation des nappes, sur la règlementation forages, sur l'outil de pilotage Net'Irrig. La question des vols ou dégradation du matériel d'irrigation a également été évoquée, ce qui a permis à l'adjudant Frédéric Meignen, de la gendarmerie, de rappeler quelques point sur la sécurité et les bons gestes à observer.

 

NE PAS RELÂCHERLES EFFORTS

En 2018, le cumul pluviométrique en période hivernale a été excédentaire ce qui avait permis une recharge généralisée des nappes et donc peu d'arrêtés sécheresse en 2019. Cette conjoncture favorable ne doit toutefois pas faire relâcher les efforts en matière d'économie d'eau. Valéry Charpentier de la chambre d'agriculture a présenté le bilan de Net'Irrig, un outil Internet pour piloter son irrigation utilisé par de plus en plus d'agriculteurs. Enfin, deux témoignages d'agriculteurs ont complété les propos, avec pour l'un la création d'une réserve d'eau et pour l'autre une présentation de son activité de maraîchage.

L'irrigation est une nécessité pour la production de légumes sous abris et en plein champ. Rénald Lemarchand, installé comme maraîcher sur 11 ha, doit gérer quotidiennement son irrigation en fonction de ses cultures, avec des volumes «comptés » compte tenu de la taille de son bassin de remplissage et du débit de son forage. Les différentes systèmes utilisés ont été présentés, goutte à goutte, micro-aspersion, ou enrouleur en champ. Il est important de satisfaire la demande en eau des cultures légumières différentes selon les espèces et le stade de culture. L'eau est un facteur limitant que ce soit par manque ou en excès.

Bastien de Sutter a témoigné sur la création d'une réserve d'eau, qui lui aussi a dû s'adapter au manque d'eau en utilisant un forage voisin pour remplir son bassin pour pouvoir irriguer quand ses productions en ont le plus besoins. L'utilisation de l'eau en agriculture est un sujet qui reste sensible, parfois même controversé. Plus globalement, la problématiquede l'eau reste locale. Elle doit s'adapter à chaque territoire et à ses particularités.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

FNSEA et JA ciblent aussi l’Office français de la biodiversité (OFB), accusé de porter l’effort sur la verbalisation des agriculteurs plutôt que de développer leurs autres missions
Crise agricole : 100 propositions de la FNSEA.
Alors que le mouvement de contestation agricole touche plus de 85 départements français, la FNSEA et JA ont fait part, le 24…
Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

Dans le verger. "Notre modèle bio, qui nous est propre, semble fonctionner parce que nous sommes dans une grande ville", insiste avec prudence Jennifer et Aurélien Thibaux.
Circuits courts : réponse partielle aux interrogations.
Services de l'Etat, Département et Chambre d'agriculture, après avoir déjeuné à la cantine de l'école primaire Paul Eluard de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole