Aller au contenu principal

Les frères Vauquelin ont la frite.

Installés à Venon dans l’Eure, les frères Vauquelin ont présenté leur nouvel outil de transformation, vendredi 3 février. Aujourd’hui, environ 40 tonnes de pommes de terre, dont des frites, sont découpées par mois.

Vincent Vauquelin mûrit le projet depuis deux ans.
Vincent Vauquelin mûrit le projet depuis deux ans.
© L.A.

En plein cœur du plateau du Neubourg dans l’Eure, sur l’exploitation des frères Vauquelin, un bâtiment autonome en énergie a pointé le bout de son nez. D’une surface d’environ 3 000 m2 et doté de panneaux solaires sur 1 400 m2, la construction abrite l’outil de transformation des deux exploitants pour leurs fameuses pommes de terre. Une visite officielle a eu lieu vendredi 3 février, en compagnie de Marie-Noëlle Chevalier, conseillère régional et Thibaut Beauté, conseiller régional délégué chargé de la rénovation énergétique du bâti durable.

 

DECOUPEES EN FRITES, EN LAMELLES, EN CUBES OU EN QUARTIERS

Opérationnel depuis une semaine, l’outil de production, supervisé par trois salariés de l’exploitation de Vincent et Emmanuel Vauquelin, coupe en frites, en lamelles, en cubes ou en quartiers près de 3 tonnes de pommes de terre par jour. Il y a aussi deux trémies pour deux variétés de tubercules, une éplucheuse et une coupeuse qui propulse les pommes de terre à travers une grille à une vitesse de 125 km/h. Mises sous-vides avec une DLC de huit jours - « sans colorant, sans conservateur, seulement le produit », précise Vincent Vauquelin - elles sont ensuite distribuées dans des établissements scolaires, grossistes, restaurants et GMS en circuits-courts en Normandie. Auparavant, les exploitants transformaient leur production dans un site situé au Neubourg.

 

UNE CAPACITE DE 40 T A 100 T/MOIS

Les frères Vauquelin produisent 2 500 à 3 000 tonnes de pommes de terre à l’année sur 65 ha. L’atelier, pensé depuis deux ans déjà, permet de faire évoluer la capacité de production pour atteindre une centaine de tonnes par mois. Le coût : 2,5 millions d’euros. La Région a subventionné le projet à hauteur de 240 000 €.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole