Aller au contenu principal

Les anciens exploitants de l'Eure en voyage.

Emmené par son nouveau président, Jacques Viel, un groupe d'une quarantaine de retraités s'est rendu en séjour à la Palmyre près de Royan avant de terminer son périple par le célèbre Puy du Fou. L'occasion pour de belles découvertes et de jolies rencontres.

Sous le soleil de l'île d'Oléron.
Sous le soleil de l'île d'Oléron.
© © Anne-Marie LEPLE

Depuis de nombreuses années, un voyage annuel est organisé à destination des anciens exploitants de la FNSEA 27. Celui-ci a été initié par Marc Vancaeyzeele avant de céder la présidence des anciens exploitants à Jacques Viel en janvier dernier. Durant le séjour, programmé du 12 au 18 juin, ils ont oeuvré ensemble à son bon déroulement. Un passage de témoin visiblement réussi puisque les participants se sont déjà enquis du prochain voyage.

 

DES VISITES INTERESSANTES

Accompagné d'un guide local, pour donner plus d'ancrage et de personnalité aux visites, le groupe a pu apprécier les sites emblématiques de Charente-Maritime. Si la ville de Rochefort est connue pour ses célèbres demoiselles, elle abrite aussi la Corderie Royale, une manufacture du XVIIe siècle qui, dans le cadre d'une exposition permanente, fait découvrir aux visiteurs un ancien savoir-faire maritime, celui de la confection de cordages. Puis, à quelques enjambées de pont, l'île d'Oléron est toute proche : 80 km de côtes où se mêlent plages de sable fin, marais salants et élevages ostréicoles. S'en suit une promenade en bateau autour du mythique fort Boyard qui, avant la célèbre émission, a eu une fonction défensive, puis celle d'une prison. Enfin, parmi les lieux à ne pas manquer, les grottes de Matata, habitations troglodytiques creusées par la mer à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde, fonctionnelles jusqu'aux années 1970 malgré la rudesse des conditions de vie.

 

DE BELLES RENCONTRES

Une région sans s'intéresser à ceux qui la façonnent serait un plat sans saveur. Et là nos anciens ont été chanceux. Tout d'abord chez Catherine Coutant, une ostréicultrice passionnée et passionnante : la petite dégustation d'huitres s'est transformée en une halte de plus de deux heures avec des échanges entre professionnels qui ont exercé des métiers différents, mais si proches à la fois. Puis sur le chemin de retour, arrêt à Chalonnes-sur-Loire dans le vignoble angevin avec pour guides deux jeunes nouvellement installés viticulteurs. Là encore et malgré l'écart de génération s'est créée une proximité naturelle presque filiale. « On parle le même langage, on se comprend », commentait l'assistance.

 

L'INCONTOURNABLE PUY DU FOU

On y vient et souvent on y revient. Une journée un peu éprouvante, mais quelle récompense pour les yeux. Une explosion de spectacles et d'aventures pour petits et grands qui se déroulent toute la journée dans le parc. Puis, à la nuit tombée c'est la haute récompense avec une cinéscénie grandiose qui retrace les guerres de Vendée. Pas moins de 2 550 acteurs sur une scène de 23 hectares et le tout réalisé grâce à une armée impressionnante de bénévoles. Nous avons rencontré Marie, bientôt 92 printemps, la doyenne des bénévoles, bon pied bon oeil et toujours là depuis 45 ans. Une belle entreprise d'hommes et de femmes amoureux de leur Vendée et qui ont contribué au succès de l'aventure imaginée en 1977 par Philippe Devilliers.

Nos touristes enthousiastes ont déjà prévu de se retrouver l'an prochain pour d'autres découvertes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

Dans le verger. "Notre modèle bio, qui nous est propre, semble fonctionner parce que nous sommes dans une grande ville", insiste avec prudence Jennifer et Aurélien Thibaux.
Circuits courts : réponse partielle aux interrogations.
Services de l'Etat, Département et Chambre d'agriculture, après avoir déjeuné à la cantine de l'école primaire Paul Eluard de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole