Aller au contenu principal

Le débat national lancé dans l’Eure

Emmanuel Macron était à Grand-Bourgtheroulde mardi après-midi pour écouter les doléances de 600 maires normands

Pour cette première étape dans l’Eure, 600 maires ont été conviés à assister à une réunion avec le chef de l’État.
Pour cette première étape dans l’Eure, 600 maires ont été conviés à assister à une réunion avec le chef de l’État.
© ©DR

Bourgtheroulde était impossible d’accès mardi. Et pour cause. Emmanuel Macron était dans l’Eure cet après-midi-là, pour lancer son grand débat, en présence de 600 maires de Normandie. Il a été accueilli par deux Eurois, les ministres Bruno Le Maire et Sébastien Lecornu, très à l’aise sur leur territoire. Juste avant, le président de la République avait assisté à un conseil municipal à Gasny après avoir déjeuner dans une pizzeria de Vernon. Après un bref discours d’Emmanuel Macron qui a annoncé un débat sans tabous, Laurence Bussière, maire de Daubeuf-la-Campagne, et présidente de l’association des maires ruraux de l’Eure, lui a remis en mains propres un cahier de doléances « en tant qu’élue de proximité ». Plusieurs cahiers de ce type ont été remis au chef de l’Etat. Jean-Paul Legendre, maire d’Iville et président de l’union des maires et des élus de l’Eure, a rappelé que les maires étaient « venus avec des interrogations qu’ils souhaiteraient voir dissipés au cours de ce débat ». Plusieurs maires se demandent ce que le gouvernement attend d’eux. « Beaucoup de problématiques ne sont pas dans nos compétences», a souligné M.Legendre.De nombreux maires descinq départements se sontensuite exprimés tour à tour,les organisateurs essayant derespecter un équilibre entre lesterritoires. Les sujets revenusle plus souvent sur le tapisont été la baisse de 30 % de la dotation globale de fonctionnement, comment vivre ensemble avec la désertification régulière des territoires, quels services publics de proximité peuvent être conservés… « Osez décentraliser des services du quotidien, osez la proximité »a ainsi lancé une maire du département de la Manche. Unautre, Jean-Marie Vercruysse, président des maires ruraux del’Orne, a demandé à Macronque soit mis sur la table laquestion du statut de l’élu. Emmanuel Macron a répondu en indiquant, notamment, être« prêt à revenir sur la loi Notre ». Il souhaite que les maires soient des « facilitateurs » pour organiser des discussions localement. Pendant deux mois, legouvernement recueillera les doléances des Français. La plateforme grand débat est en ligne sur https://granddebat.fr.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Le cru 2024-2026 du conseil d'administration JA 27. "Une jeune équipe ambitieuse qui prend place", tels ont été les premiers mots de son nouveau président Romain Loiseau, installé depuis 2020 dans le Pays d'Ouche (volaille label, pomme et vache allaitante).
JA 27 : la nouvelle équipe dans les starting-blocks.
Romain Loiseau est le nouveau président de JA 27. Il succède aux deux coprésidents Christophe Chopin et Denis Phiquepron.…
Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole