Aller au contenu principal

L’agribashing pris au sérieux par le préfet.

Les services de l’Etat dans l’Eure sont mobilisés pour la sécurité des agriculteurs via un observatoire de l’agribashing.

De gauche à droite : Pierre-Yves Lenormand, Gilles Lievens et Fabrice Moulard.
De gauche à droite : Pierre-Yves Lenormand, Gilles Lievens et Fabrice Moulard.
© DR:

La stigmatisation des activités agricoles, d’élevage et de vente de produits issus de ce secteur, communément appelée« agribashing », conduit à une multiplication des actes d’incivilité voire de violence envers les professionnels en lien avec l’agriculture. En réponse à cet enjeu, le gouvernement a souhaité une mobilisation de l’ensemble des acteurs sur les territoires.

A ce titre, Thierry Coudert, préfet de l’Eure, a réuni pour la première fois, un observatoire de l’ « agribashing » dans le département, lundi 16 décembre en préfecture, composé de Dominique Puechmaille, procureur de la République, des présidents de la chambre d’agriculture, de la FNSEA de l’Eure, et des Jeunes Agriculteurs, des forces de police et de gendarmerie, de la direction départementale des territoires et de la mer. Au cours de cette session, il a été décidé une stratégie collective à plusieurs volets d’actions : prévenir et lutter contre les atteintes à la sécurité des exploitations agricoles ; apporter une réponse commune contre les actions pouvant porter atteinte à l’image de l’agriculture locale ; renforcer les liens entre les représentants du monde agricole et les forces de l’ordre. « La création de cet observatoire est une bonne chose.

Nous mettrons en place dans les jours qui viennent divers moyens pour permettre aux agriculteurs victimes d’agribashing de se signaler », précise Fabrice Moulard, président de la FNSEA de l’Eure.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Le cru 2024-2026 du conseil d'administration JA 27. "Une jeune équipe ambitieuse qui prend place", tels ont été les premiers mots de son nouveau président Romain Loiseau, installé depuis 2020 dans le Pays d'Ouche (volaille label, pomme et vache allaitante).
JA 27 : la nouvelle équipe dans les starting-blocks.
Romain Loiseau est le nouveau président de JA 27. Il succède aux deux coprésidents Christophe Chopin et Denis Phiquepron.…
Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

FNSEA et JA ciblent aussi l’Office français de la biodiversité (OFB), accusé de porter l’effort sur la verbalisation des agriculteurs plutôt que de développer leurs autres missions
Crise agricole : 100 propositions de la FNSEA.
Alors que le mouvement de contestation agricole touche plus de 85 départements français, la FNSEA et JA ont fait part, le 24…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole