Aller au contenu principal

L'Agence de la Ruralité au service des maires ruraux.

Après plusieurs mois de rencontres et de concertation avec les élus locaux, le Département de l'Eure a lancé officiellement, samedi dernier au Domaine d'Harcourt, l'Agence de la Ruralité. Les maires des champs disposent désormais d'un outil pratique et pragmatique d'aide à la gestion au quotidien de leur territoire et de sa population.

Les premiers maires, utilisateurs des services proposés par l'Agence de la Ruralité, sont venus témoigner. « Un outil pratique, utile, réactif... Un accueil très agréable », ont-ils assuré avec enthousiasme.
Les premiers maires, utilisateurs des services proposés par l'Agence de la Ruralité, sont venus témoigner. « Un outil pratique, utile, réactif... Un accueil très agréable », ont-ils assuré avec enthousiasme.
© TG

Après plusieurs mois de rencontres et de concertation avec les élus locaux, le Département de l'Eure a lancé officiellement, samedi dernier au Domaine d'Harcourt, l'Agence de la Ruralité. Les maires des champs disposent désormais d'un outil pratique et pragmatique d'aide à la gestion au quotidien de leur territoire et de sa population.

« J'espère que cela va créer plus de lien entre le Conseil Départemental et nos communes, surtout les petites ». Jacques Fauvel, agriculteur et maire d'Ormes (une commune de 14 km2 pour 489 résidents), était présent ce samedi dans le magnifique cadre du Domaine d'Harcourt pour en savoir un peu plus. « J'espère aussi que cela va nous permettre de gagner un peu de temps dans les démarches administratives ». S'il n'a pas encore testé le service, certains de ses homologues s'y sont essayés. « Un outil pratique, utile, réactif... Un accueil très agréable », ont-ils témoigné avec enthousiasme.

 

ETRE BON EN PROXIMITE AVEC LES COMMUNES RURALES

Auparavant, Sébastien Lecornu (ministre des Armées et président du Département) avait porté le presque nouveau-né sur les fonds-baptismaux. « Un bébé qui me tient à coeur et qui permet au Conseil départemental d'être bon en proximité avec les communes rurales ». Attaché à sa relation avec le bloc communal, le Département a conçu en co-construction l'Agence de la Ruralité comme un outil simple et efficace. Concrètement, son action peut se traduire par du prêt de matériel (barnums, sono, chaises, barrières, K-16 radars pédagogiques...), par des réponses aux questions que se posent les maires avec mise en relation avec les organismes dédiés en matière d'urbanisme, de commande publique, de gestion des ressources humaines, d'action sociale, par de l'accompagnement dans la conception de projets d'aménagement et de construction...  « Avoir des services pour vous accompagner au quotidien, avoir les bonnes réponses pour être sécurisé », a résumé Frédéric Duché, vice-président à l'aménagement du territoire, au numérique, à la mise en oeuvre du plan de relance et au soutien des collectivités locales. Une bouffée d'oxygène pour des élus ruraux faisant face à des changements comportementaux alliant parfois incivilité, violence verbale (voire physique) et menace de judiciarisation. Pas encore de quoi dormir sur ses deux oreilles, mais l'Etat, à travers les propos de nouveau préfet, va dans le même sens. « Je souscris aux objectifs », a conclu Simon Babre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Alexandre Lhermeroult et son père ont mis trois ans à sortir le bâtiment de terre.
La Ferme des Houlettes mise sur la vente directe.
Patrick et Alexandre Lhermeroult ont ouvert une boucherie-charcuterie pour garantir la qualité de la naissance à l'assiette.
"Je ne pars pas nostalgique, ce n'était pas mieux avant. Des problèmes, il y en a toujours eu, des solutions également", a conclu Alexandre Quillet.
À la CGB Eure : le combat syndical et scientifique continue.
"Stop aux distorsions de concurrence, à la concurrence déloyale et aux importations massives de sucre en provenance d'Ukraine".…
Une consommation de vin en baisse de 2,6 % par rapport à 2022.
Vin : production et consommation mondiales en baisse.
Selon les derniers chiffres de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), la production et la consommation de vin…
L'arrivée du convoi allemand en gare de Pacy-sur-Eure. Dans quelques minutes, ce sera un combat acharné contre les Américains.
Testé pour vous : un train de la libération.
L'association CFVE (Chemin de fer de la Vallée de l'Eure) proposait ce week-end une immersion dans un train de la libération au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole