Aller au contenu principal

A la rencontre d’Oreillette, égérie du Salon de l’agriculture.

C’est au tour de la Normande d’être représentée à l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture qui se tiendra du 24 février au 3 mars 2024, à Paris. Oreillette, 5 ans, originaire de l’Orne, porte fièrement les couleurs de la race. Elle est élevée par la famille Foucault.

Oreillette, égérie de la 60e édition du Salon international de l’agriculture, entourée de François, Didier et Lucie Foucault, installés à Briouze dans l’Orne.
Oreillette, égérie de la 60e édition du Salon international de l’agriculture, entourée de François, Didier et Lucie Foucault, installés à Briouze dans l’Orne.
© Ludivine Angé

La famille Foucault est l’heureuse propriétaire d’Oreillette, 5 ans, égérie de la 60e édition du Salon international de l’agriculture. Elle succède à Aronde, égérie 2013, originaire de Seine-Maritime. Depuis quelques jours, les Foucault sont sous le feu des projecteurs. Les journalistes se bousculent au portillon alors que le prénom de la mascotte a été dévoilé.

UNE HISTOIRE DE FAMILLE
Oreillette évolue sur l’exploitation Briouzaine de la famille Foucault, entourée du père, François, installé depuis 1987, du cousin, Didier, qui l’a rejoint en 1994, de la fille, Lucie, et, enfin, du gendre, Florian Goret - salariés du Gaec depuis 2020. Ici, le troupeau de 110 vaches laitières est 100 % Normand depuis plusieurs générations et en AOP depuis 2016.

LA LAITERIE AU PRÉ
La famille participe aux concours de race et se démarque régulièrement. Elle a récemment remporté, grâce à Oreillette, le premier prix de la section des vaches en cours de 2e lactation au National Normand en juillet 2023 au Haras du Pin. Oreillette est petite-fille de Ramette, l’une des plus grandes productrices de lait de la race à ce jour et produit environ 10,5 camemberts par jour, fabriqués dans la laiterie du coin, Gillot. En amont de la sélection de la vache, c’est l’exploitation qui a été choisie. « La cible, lors du Salon, ce sont les éleveurs mais surtout le grand public. Nous souhaitons mettre en avant les produits de la race, ses signes de qualité, mais aussi des producteurs fermiers, explique Pascal Orvain, président de l’OS normande. C’est l’occasion d’encourager les jeunes à se lancer. François et Lucie, sa fille, qui va bientôt s’installer, sont un bel exemple de transmission. »

DE LA CAMPAGNEÀ LA VILLE
Après cet écrémage, place au choix de l’égérie. Sa robe, ses aplombs, sa morphologie... Oreillette cochait toutes les cases pour être LA Normande égérie du Salon 2024. Et pour Madame, on ne change pas les habitudes de préparation. « Elle sera tondue une semaine avant, comme pour tous les autres concours », précise Lucie Foucault. Seul changement pour Oreillette : le cadre de vie. Elle troquera ses prés verdoyants du bocage ornais pour les allées animées du Salon international de l’agriculture à Paris. Et visible, à l’image de sa « prédécesseure » Ovalie ,dans le hall 1 du parc des expositions. A bon entendeur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Jean Puech d'Alissac.
"JA 76 aura le plaisir d'accueillir les Terres de Jim en 2025

JA 76 a remporté il y a quelques semaines l'organisation des Terres de Jim 2025. Jean Puech revient sur la candidature du…

Six installations plutôt qu’un (des) agrandissement(s).

Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d’une opération foncière inédite…

La section en plein débat.
Section lait FNSEA 27.
Le 22 mars, Benoit Gavelle réunissait les producteurs de lait. Acquis syndicaux, conjoncture, prix du lait en débat. 
Mathieu Poirier et Béatrice Hoogterp (à droite) de l'antenne de Bernay de la Chambre d'agriculture ont animé les débats.
Les GDFA phosphorent pour une agriculture ambitieuse.
Pour la première fois, les 3 GDFA (Groupes de Développement Féminins Agricoles) de l'Eure (Avre & Iton, Pays d'Ouche et…
Terre de Lin accueille le président Morin.

Hervé Morin a découvert les nombreux domaines d’activité de la coopérative Terre de Lin et sa volonté de soutenir la filière…

Gestion des aides : calendrier administratif.
PAC 2024 : deuxième année d'application de la nouvelle PAC.
Continuité de 2023, avec des dérogations sur la conditionnalité des aides.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole