Aller au contenu principal

La haie fédère les acteurs locaux de toute la Normandie.

La Région a lancé un appel à manifestation d'intérêt intitulé Opération Normandie haies fin 2021. Mercredi 6 juillet, les lauréats ont décrit leurs projets : dix collectivités et acteurs du territoire ont été retenus et présentés au Vaudreuil (27).

Mercredi 6 juillet, les représentants des structures lauréates de l'AMI Opération Normandie haies ont démarré la rencontre par la visite du pôle des Hauts-Prés, au Val-de-Reuil.
Mercredi 6 juillet, les représentants des structures lauréates de l'AMI Opération Normandie haies ont démarré la rencontre par la visite du pôle des Hauts-Prés, au Val-de-Reuil.
© J.P.

Les haies : les préserver dans leurs différentes fonctions, les reconquérir, les valoriser durablement par des filières locales, mobiliser et développer les partenariats autour d'elles, assurer cohérence et convergence des démarches territoriales. Tels sont les cinq axes de travail auxquels ont répondu les lauréats de l'AMI Opération Normandie haies. L'appel à manifestation d'intérêt, lancé par la Région, propose d'accompagner les collectivités et acteurs locaux dans la mise en place d'une gestion et d'une valorisation durable de leurs haies.

 

DIX LAUREATS

Le jury de l'AMI a retenu dix candidatures, « dans toute la Normandie, des petites et des grosses communautés de communes, des parcs naturels régionaux, des pôles d'équilibre territorial (PETR) », a décrit Hubert Dejean de la Bâtie, vice-président de la Région, chargé de la transition environnementale et énergétique, lors de la présentation des lauréats, mercredi 6 juillet, au Vaudreuil (27). Sont lauréats : la communauté d'agglomération Seine-Eure ; la communauté d'agglomération de Saint-Lô ; Le Havre Seine Métropole ; Caux Seine Agglo ; la communauté de communes Campagne de Caux ; la communauté d'agglomération Fécamp Caux Littoral ; la communauté de communes Côte Ouest Centre Manche ; le Pôle d'équilibre territorial et rural (PETR) du Pays de Bray ; le Pôle d'équilibre territorial et rural du Pays du Bocage ; le Parc naturel régional du Perche ; Intercom Bernay Terres de Normandie ; la communauté de communes de Honfleur Beuzeville ; la communauté urbaine Caen la Mer. Les lauréats gagnent un accompagnement spécialisé par les services de la Région, un accès facilité aux dispositifs de subventions de la Région, une aide forfaitaire de 80 000 Ä pour animer la mise en oeuvre de plan d'action pendant trois ans et la reconnaissance du label « Territoires Normandie haies ».

 

DES IDEES POUR LA HAIE

Dans l'ensemble, les communautés de communes vont mettre à profit les bénéfices de l'AMI pour préserver et/ ou étoffer les linéaires, intégrer les haies à leurs plans locaux d'urbanisme intercommunaux (PLUI). La communauté de communes Côte ouest centre Manche vise l'utilisation des haies pour lutter contre l'érosion des dunes, en partenariat avec le PNR des marais du Cotentin. Honfleur Beuzeville souhaite travailler avec les associations d'insertion sociale et installer des petits broyeurs à disposition des habitants pour récupérer du paillage. Le PETR Pays du Bocage explicite un lien étroit avec les producteurs de lait AOP Gillot et assure avoir déposé un dossier auprès de l'Agence de l'eau pour un paiement pour service rendu à l'environnement dédié à la haie. Le Havre Seine Métropole souhaite créer un outil numérique pour savoir où planter une haie ainsi qu'une pépinière de plants certifiés végétal local. Et mobiliser Carbolocal, l'outil de compensation de carbone. « La haie est le plus beau symbole de la biodiversité, assure Hubert Dejean de la Bâtie, elle lutte contre le ruissellement, elle est fixatrice de carbone et source de biomasse. » Selon lui, la problématique n'est pas de planter la haie, mais d'en « assurer l'entretien. La haie est une contrainte supplémentaire pour les agriculteurs. Que faire du bois bocager ? Il faut organiser la ressource et mettre en place une vraie logistique pour valoriser la haie au sein d'une économie circulaire ». La Région devrait lancer une seconde vague d'AMI sur le même thème.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Le cru 2024-2026 du conseil d'administration JA 27. "Une jeune équipe ambitieuse qui prend place", tels ont été les premiers mots de son nouveau président Romain Loiseau, installé depuis 2020 dans le Pays d'Ouche (volaille label, pomme et vache allaitante).
JA 27 : la nouvelle équipe dans les starting-blocks.
Romain Loiseau est le nouveau président de JA 27. Il succède aux deux coprésidents Christophe Chopin et Denis Phiquepron.…
Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

FNSEA et JA ciblent aussi l’Office français de la biodiversité (OFB), accusé de porter l’effort sur la verbalisation des agriculteurs plutôt que de développer leurs autres missions
Crise agricole : 100 propositions de la FNSEA.
Alors que le mouvement de contestation agricole touche plus de 85 départements français, la FNSEA et JA ont fait part, le 24…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole