Aller au contenu principal

La FNSEA 27 poursuit les contrôles en GMS.

Ce samedi 11 février, une délégation d’agriculteurs de la FNSEA 27 a mené une action de contrôle dans les GMS de Vernon.

© DR.

Prix, étiquetage et origine à la loupe

Les rayons des GMS Leclerc, Intermarché et Carrefour de Vernon ont été passés à la loupe par la dizaine d’agriculteurs présents. Les constats ont été assez proches de ceux dressés deux semaines auparavant sur Evreux.

On constate toujours la baguette à 29 centimes chez Leclerc, des promotions excessives sur le lait (un 56 centimes a été constaté chez Intermarché). Les prix du lait restent fréquemment en dessous des 74 centimes minimum attendus. Pour les produits dérivés tels que le beurre, de nombreux produits en provenance hors Union européenne remplissent les rayons des différentes GMS et la traçabilité est parfois incertaine avec du lait hors UE transformé en France.

La marque France reste insuffisamment mise en valeur, notamment sur le rayon boucherie.

 

Les explications des responsables de GMS

Ils mettent en avant leur désir de bien faire pour mettre en avant les producteurs locaux, mais expriment de l’impuissance sur la provenance de tout ce qui est géré par les centrales d’achats.

Quant aux prix, ils répètent que les discussions sont en cours, mais que bien peu se décide à leur niveau.

 

Actions à suivre

Amaury Levesque, secrétaire général de la FNSEA 27, souligne que « la FNSEA 27 va continuer ses investigations sur le terrain et va faire preuve d’exigence vis-à-vis des GMS. Des résultats concrets sont attendus sur le terrain en matière de prix et de provenance. La valorisation du produit français et du produit local n’est pas un coût pour la GMS ».

Une nouvelle action est attendue le week-end du 19 février dans l’ouest du département. Les JA de l’Eure devraient être à la baguette.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

FNSEA et JA ciblent aussi l’Office français de la biodiversité (OFB), accusé de porter l’effort sur la verbalisation des agriculteurs plutôt que de développer leurs autres missions
Crise agricole : 100 propositions de la FNSEA.
Alors que le mouvement de contestation agricole touche plus de 85 départements français, la FNSEA et JA ont fait part, le 24…
Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

Dans le verger. "Notre modèle bio, qui nous est propre, semble fonctionner parce que nous sommes dans une grande ville", insiste avec prudence Jennifer et Aurélien Thibaux.
Circuits courts : réponse partielle aux interrogations.
Services de l'Etat, Département et Chambre d'agriculture, après avoir déjeuné à la cantine de l'école primaire Paul Eluard de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole