Aller au contenu principal

A la FNSEA 27 ce lundi : et si on regardait le bon côté de la haie.

La FNSEA 27 propose, ce lundi à partir de 14 h, un séminaire sur le thème de la haie. DREAL, DDTM, OFB, FDC 27, Chambre d'agriculture (...) interviendront tour à tour. Peut-être l'occasion de jeter un regard positif sur la haie.

Chaque année depuis plus de 30 ans, la FDC 27 (Fédération Départementale des Chasseurs) est la structure qui a planté le plus de haies dans le département. « Conscients de l'importance de replanter des haies pour la biodiversité, continuons de nous impliquer », invite Nicolas Gavard-Gongallud, son directeur, qui interviendra lors du rendez-vous proposé par la FNSEA 27.
Chaque année depuis plus de 30 ans, la FDC 27 (Fédération Départementale des Chasseurs) est la structure qui a planté le plus de haies dans le département. « Conscients de l'importance de replanter des haies pour la biodiversité, continuons de nous impliquer », invite Nicolas Gavard-Gongallud, son directeur, qui interviendra lors du rendez-vous proposé par la FNSEA 27.
© TG

Services rendus, état des lieux et évolution en France et dans l'Eure, règlementation relative au déplacement, contrôles OFB, bonnes pratiques pour la replantation et l'entretien, dispositifs d'aide, pistes de valorisation... Programme touffu et non élagué pour le séminaire que vous propose la FNSEA 27 ce lundi 18 septembre (à Guichainville à partir de 14 h). La haie, un sujet qui fâche parfois, mais aussi un atout pour connecter l'agriculture aux attentes de la société civile. Alors si on la regardait du bon côté, avec un regard nouveau... C'est l'approche que propose François Landais. « Il faut expliquer pourquoi c'est important de préserver la haie et pas seulement pour des questions d'esthétisme : moins d'érosion des terres, puis de biodiversité, captation de carbone, ombre pour les animaux... Quant à l'idée de replanter, il faut bien comprendre que la nouvelle haie aura au moins autant de valeur que celle qui a été arrachée », insiste le directeur de la DDTM.

 

- 70 % EN 50 ANS

On perd tous les ans des kilomètres de haie et la tendance s'accélère. « 10 000 km de moins par an il y a 10 ans, 23 000 km aujourd'hui. Au niveau national, nous sommes le département qui en a le plus perdu », ne peut se satisfaire François Landais. La Normandie comptabilise 170 000 km de linéaire. L'Eure 12 000 km soit 7 %. L'idée aujourd'hui portée par les pouvoirs publics, au niveau national et territorial, est de reconstituer ce patrimoine. Le pacte haie, groupe de travail lancé au printemps dernier, remettra ses premières conclusions dans les semaines à venir. « Il faut une vraie prise de conscience de tous les acteurs dont les agriculteurs qui un rôle de premier plan à jouer », martèle-t-on du côté de la DDTM. Différentes pistes, comme un observatoire de la qualité (essences, biodiversité...), un volet aide financière à la préservation et à la replantation, une meilleure valorisation du bois (...) devraient notamment sortir du chapeau.  « L'objectif est de préserver et reconquérir la haie. L'idée n'est pas d'interdire les arrachages, mais, quand il y a lieu, de compenser à minima », se veut rassurant François Landais. Pour autant, tout arrachage est soumis à autorisation. Dans le cas contraire, l'OFB peut verbaliser. Mais la compensation, c'est combien ? 1 pour 1, plus, moins, à géométrie variable en fonction des cas ? Autant d'éléments de réponses qui pourront vous être apportés lors de ce séminaire. « C'est un peu comme l'Amazonie même si ce n'est pas la même échelle », ose le directeur de la DDTM.

La Chambre d'agriculture fera également partie du tour de table. Rôles des haies, types et choix des essences, les bonnes conditions d'implantation, son entretien et sa gestion durable. La haie dans le territoire, jusqu'à la commande groupée d'arbres et d'arbustes, constitue autant de champs de compétences qu'elle a investigué depuis plusieurs années.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

FNSEA et JA ciblent aussi l’Office français de la biodiversité (OFB), accusé de porter l’effort sur la verbalisation des agriculteurs plutôt que de développer leurs autres missions
Crise agricole : 100 propositions de la FNSEA.
Alors que le mouvement de contestation agricole touche plus de 85 départements français, la FNSEA et JA ont fait part, le 24…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole