Aller au contenu principal

La Ferme des Colombos ouvre ses portes au public.

Justine Journet a repris la chèvrerie et depuis, les visiteurs s'y pressent.

Justine Journet vend sa production sur les marchés parisiens et au magasin à la ferme.
Justine Journet vend sa production sur les marchés parisiens et au magasin à la ferme.
© FD

À 23 ans, la Calvadosienne Justine Journet est une jeune éleveuse dynamique et heureuse. Malgré son trajet d'Hermival-les-Vaux (14) où elle réside avec son compagnon lui-même exploitant agricole, chaque jour, elle aime rejoindre ses 115 chèvres de races Alpine française, Saanen et croisées à la Ferme des Colombos. Il faut dire qu'elle connait les lieux, car après près de deux années comme salariée, elle a racheté l'entreprise au 1er juillet 2023.

 

LES MARCHES PARISIENS

Après un Bac pro CGEA (conduite et gestion de l'entreprise agricole) décroché au lycée agricole privé de Tourville-sur-Pont-Audemer et un BTS ACSE (Analyse, conduite et stratégie de l'entreprise agricole) obtenu en alternance au CFA de Sées (61), celle qui rêvait de paléontologie a commencé sa carrière dans l'association Littoral Normand : « depuis le début de ma formation, je me suis aperçue que je n'étais pas faite pour rester enfermée. J'ai fait des stages auprès des vaches, mais c'est près d'Évreux que j'ai découvert les chèvres et j'en suis tombée amoureuse même si elles me paraissaient étranges avec leurs grands yeux globuleux », s'amuse encore Justine Journet. C'est lors d'une intervention qu'elle fait la connaissance des anciens propriétaires de la Ferme des Colombos et qu'elle apprend qu'elle est à vendre. Après le désistement d'un repreneur, l'éleveuse rachète les cinq hectares de prairies et la chèvrerie de 200 places : « avec Nadège ma salariée, nous sommes deux personnes à plein temps. Nous transformons le lait en fromages (crottins frais, intermédiaires et secs, bûches, Cabécous et tommes), en crèmes dessert (cacao, vanille, aux oeufs, café), riz au lait, semoules aux raisins, yaourts natures et aux fruits que nous revendons à 95 % sur deux marchés de plein air à Paris et dans les Yvelines. Le reste part au magasin à la ferme ouvert le samedi », détaille l'éleveuse. Elle propose aussi ses oeufs, quelques opérations de viandes et des produits de la ferme du Pré au lait de Saint-Maclou, du cidre, jus de pomme et vinaigre du Lieu Chéri de Ouilly-le-Vicomte ou encore du miel de Coeur de ruches de Condeville.

 

OUVRIR AUX PETITS ET AUX GRANDS

Mais, ce que veut le plus Justine Journet, « c'est créer des évènements et recevoir du monde, car nos bâtiments le permettent. Je veux faire connaitre la chèvrerie et l'ouvrir au public. Lors de notre première journée portes ouvertes, le 16 septembre, nous avons reçu plus de 5 500 personnes. Après une annonce sur Facebook, quarante-sept enfants sont venus avec leurs parents pour fêter Halloween et j'ai dû refuser du monde. Les 3/4 étaient des personnes que je n'avais jamais vues. Je pense que je vais refaire la même chose pour Noël ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
La charte a été officiellement signée le 16 avril lors d'un point agricole avec Simon Babre, préfet de l'Eure.
Charte de déontologie des contrôles.
Les agriculteurs ne sont pas des délinquants en puissance, mais ce ressenti est une pression qui pèse sur leurs épaules : comment…
Participez au programme Giverni.

Les bovins sont capables d'acquérir une résistance aux strongles de l'intestin et de la caillette. Peut-on mettre en évidence…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole