Aller au contenu principal

La commission régionale des grandes cultures s'est réunie.

Lors de la commission grandes cultures FRSEA Normandie, le 9 décembre, Amaury Levesque, président de la commission, a ouvert la réunion en rappelant la situation des exploitations grandes cultures dans un contexte de hausses des charges avec en perspective les nouvelles orientations PAC 2023.

© DR.

Les dossiers d'actualité

Après un point toujours très intéressant sur les tendances du marché, les intervenants AGPB et FOP ont ensuite présenté le travail en cours des dossiers d'actualité et les leviers d'adaptation pour les producteurs en grandes cultures. L'occasion aussi pour Alexandre Quillet de la CGB, de revenir sur le travail engagé par la CGB en exprimant toutes les préoccupations des betteraviers. La vision de nos associations spécialisées, en adéquation avec celle des producteurs, tourne autour de quatre grands axes : le défi alimentaire, la pression sociétale, la subsidiarité et la gestion des aléas. Ces dernières années, les agriculteurs ont dû faire face à bon nombre d'aléas qui nécessitent des adaptations réglementaires pour fournir aux exploitants plus de stabilité. Les discussions autour des différents chantiers ouverts par le Varenne de l'eau doivent nous permettre de prendre réellement la mesure de ce qu'induit le changement climatique pour notre agriculture et notre alimentation.

Concernant la gestion des risques, là aussi soyons vigilants avec une vision économique de ces outils : le coeur du dispositif doit être une assurance récolte performante qui ne doit son déploiement qu'à ses caractéristiques adaptées à nos secteurs. Et soyons encore plus clairs : sans une franchise à 20 % en grandes cultures subventionnée à 70 % les objectifs de déploiement ne seront pas tenus.

 

La réforme de la PAC

La réforme de la PAC est dans sa dernière ligne droite et dans l'attente de la validation du plan stratégique nationale en début d'année prochaine par la Commission européenne. Les associations grandes cultures ont toujours défendu une PAC équilibrée, basée sur une approche économique et responsable. Différentes simulations ont été faites sur l'accès aux mesures des éco-régimes et force est de constater que 20 % des exploitants sans changement dans leurs assolements ou leurs pratiques n'accèderont pas au paiement des mesures éco-régimes et pourraient perdre jusqu'à 70 Ä/ha. Un travail sur le cahier des charges de certification Ce2+ se poursuit actuellement pour permettre aux agriculteurs de choisir cette voie plutôt que la voie des pratiques agricoles inaccessible pour certaines exploitations. L'année 2022 sera donc marquée par la mise en place de la réforme PAC pour 2023 et la réforme de l'assurance récolte, sujets qui seront largement débattus dès le début de l'année 2022 dans notre réseau.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Le cru 2024-2026 du conseil d'administration JA 27. "Une jeune équipe ambitieuse qui prend place", tels ont été les premiers mots de son nouveau président Romain Loiseau, installé depuis 2020 dans le Pays d'Ouche (volaille label, pomme et vache allaitante).
JA 27 : la nouvelle équipe dans les starting-blocks.
Romain Loiseau est le nouveau président de JA 27. Il succède aux deux coprésidents Christophe Chopin et Denis Phiquepron.…
Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

FNSEA et JA ciblent aussi l’Office français de la biodiversité (OFB), accusé de porter l’effort sur la verbalisation des agriculteurs plutôt que de développer leurs autres missions
Crise agricole : 100 propositions de la FNSEA.
Alors que le mouvement de contestation agricole touche plus de 85 départements français, la FNSEA et JA ont fait part, le 24…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole