Aller au contenu principal

Jeunes de 16 ans, pensez au recensement

Les jeunes Français âgés de 16 ans doivent se faire recenser. Cette formalité permet à l’administration de convoquer un jeune pour qu’il effectue la journée défense et citoyenneté JDC) et de l’inscrire d’office sur les listes électorales à ses 18 ans. L’attestation délivrée à l’issue de la JDC permet de s’inscrire aux examens et concours de l’Etat.

Un Français de naissance doit se faire recenser entre le jour de ses 16 ans et le dernier jour du 3e mois qui suit celui de l’anniversaire. Si les délais ont été dépassés, il est toujours possible de régulariser sa situation jusqu’à l’âge de 25 ans en procédant de la même manière que pour un recensement classique. (Un jeune devenu français entre 16 et 25 ans doit se faire recenser dans le mois suivant l’acquisition de la nationalité française).


COMMENT ?

Pour être recensé le jeune doit se rendre auprès de la mairie de son domicile, ou auprès de la mairie de la commune où est situé l’organisme auprès duquel il a fait élection de domicile avec les documents suivants : carte nationale d’identité ou passeport valide et le Livret de famille. S’il est mineur, il peut se faire représenter par l’un de ses parents. La remise de l’attestation est souvent accompagnée d’une brochure d’information sur le service national. Il n’est pas délivré de duplicata. Le recensement peut aussi se faire sur www.service.public.fr en se créant un compte en incluant en pdf les pièces justificatives. L’attestation de recensement se trouve dans le porte-document du compte personnel. Il est possible de l’imprimer autant de fois que nécessaire ; soit la mairie l’envoie par courrier dans les 10 jours.

 

JOURNÉE DÉFENSE ET CITOYENNETÉ

La journée défense et citoyenneté (JDC) est une journée d’information concernant les droits et les devoirs en tant que citoyens ainsi que sur le fonctionnement des institutions. Cette journée doit être accomplie après un recensement militaire (ou «recensement citoyen») entre le 16e et 25e anniversaire. La participation à la JDC est obligatoire, sauf si le jeune est titulaire de la carte d’invalidité à 80 % minimum ou s’il est atteint d’un handicap ou d’une maladie invalidante (sous réserve de justifier d’un certificat médical). Le jeune titulaire d’une carte d’invalidité à 80 % minimum peut demander à être exempté de la JDC en fournissant dès le recensement une photocopie de sa carte.


CONVOCATION

Les convocations indiquant la date de participation à la JDC arrivent entre la date du ecensement et celle du 18e anniversaire environ 45 jours avant la date de session (ou dans les 3 mois qui suivent le recensement, si le jeune est devenu français entre 18 et 25 ans).

La participation étant obligatoire, en cas des difficultés sur la date ou sur le lieu proposé, il convient d’adresser au centre du service national (CSN) une demande pour d’autres dates ou d’autres lieux. La demande doit parvenir au plus tard 15 jours après la réception de l’ordre de convocation.

À l’issue de la JDC, le jeune reçoit une attestation lui permettant notamment de s’inscrire aux examens et concours de l’État (permis de conduire, baccalauréat, ...). L’attestation des services accomplis (ou état signalétique des services) est parfois réclamée par la caisse de retraite ou de sécurité sociale au jeune Français ayant effectué le service national ou militaire. Si pour un motif reconnu valable, le jeune ne peut pas accomplir sa journée défense et citoyenneté avant d’avoir 18 ans et que la convocation interviendra à une date ultérieure, il est possible de demander une attestation provisoire au CSN organisateur. La demande peut être faite par courrier, accompagnée d’une photocopie de la carte d’identité ou par mail. •

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

Dans le verger. "Notre modèle bio, qui nous est propre, semble fonctionner parce que nous sommes dans une grande ville", insiste avec prudence Jennifer et Aurélien Thibaux.
Circuits courts : réponse partielle aux interrogations.
Services de l'Etat, Département et Chambre d'agriculture, après avoir déjeuné à la cantine de l'école primaire Paul Eluard de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole