Aller au contenu principal

JA 27 cultive les sillons de la solidarité.

Dans le Roumois, on a le sens de la solidarité. Le 11 février dernier, la structure JA locale a remis à deux associations et à une jeune fille victime d’une maladie nécessitant des soins non remboursés, un don de 6 000 e. Chapeau bas à Maxime, Victor et consorts !

© DR.

Bien sûr que l’installation,le foncier ou bien encore la défense du revenu constituent des dossiers prioritaires pour JA 27. Mais le syndicalisme jeune, ce n’est pas que ça. C’est aussi une formidable école de la vie dans laquelle la solidarité a encore du sens et où l’engagement dépasse le simple corporatisme. Au départ de cette belle histoire, des terres noncultivées en attente de construction.

 

3 HA EN ZONE INDUSTRIELLE

« Cela fait plus de 20 ans, qu’au niveau national, JA dénonce le gaspillage du foncier agricole notamment à travers la non-occupation de terres initialement agricoles mises en réserve foncière parfois pendant de longues années avant d’être viabilisées. »

Face à cet anachronisme, Victor Delavoipière (co-président de JA 27) et Maxime Auber (vice-président des JA du Roumois et secrétaire général adjoint de JA 27) ont trouvé la parade. Avec la bienveillance des autorités locales, ils ciblent localement des surfaces redevenues friches pour leur redonner du sens. « Dans cet état d’esprit, nous avons décidé en 2019 de remettre en culture 3 ha dans la zone industrielle de Honguemard-Guenouville/Bourg-Achard. Nous avons décidé de l’ensemencer en lin. Une culture traditionnelle de notre territoire, nécessitant un faible nombre d’interventions et bénéficiant d’une bonne image. Autant d’ingrédients pour une communication positive sur notre action. »

Maxime et Victor ne sont pas seuls. Dans le Roumois, ils sont une équipe de 25 jeunes agriculteurs installés, en cours d’installation, d’aides familiaux et de salariés proches de l’agriculture, à se retrouver régulièrement pour mener des actions d’animation, de communication positive ou de simples moments conviviaux pour faire vivre la ruralité, pour créer du lien avec les rurbains et les néoruraux. Ils peuvent également compter sur le soutien d’autres acteurs locaux. Pour cette opération spécifique, Terre de Lin, les Ets Lepicard, la coopérative NatUp, les ETA  Arnaud Caillouel et Nicolas Viel, la Cuma des Ifs, les Ets Josse (...) ont joué le jeu.

Une vraie chaîne de solidarité s’est mise en place. « Malgré un historique compliqué sur ces 3 ha, nous avons réussi à produire 18 300 kg de paille de lin. Ce qui, après teillage, a permis de produire 4 000 kg de fibres longues et 2 300 kg de fibres courtes. Des fibres naturelles qui vont permettre la production de textile, de linges de maison et autres écomatériaux, poursuivent Maxime et Victor. Bien sûr, nous n’avons pas voulu que notre action s’arrête ici. Nous avons décidé de verser les bénéfices de cette récolte à des causes nobles de notre territoire proche. Nos choix se sont portés sur l’association des pompiers de Bourg-Achard et Bourgtheroulde, l’association des chiens guides d’aveugle (base de Honguemard-Guenouville) et à une jeune fille de notre canton, victime d’une maladie nécessitant des soins non remboursés. Tout cela pour une enveloppe de 6 000 € ».

La remise des chèques s’est déroulée à la Maison des associations André Héry, rue Pierre et Marie Curie à Bourg-Achard, tout un symbole. Les JA du Roumois invitent leurs homologues des autres cantons à multiplier ce type d’opération et à le faire savoir.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
La charte a été officiellement signée le 16 avril lors d'un point agricole avec Simon Babre, préfet de l'Eure.
Charte de déontologie des contrôles.
Les agriculteurs ne sont pas des délinquants en puissance, mais ce ressenti est une pression qui pèse sur leurs épaules : comment…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole