Aller au contenu principal

« Il est important de faire passer les bons messages. »

A l’approche des municipales, L’Eure Agricole et Rurale vous propose de découvrir, chaque semaine, le portrait d’un agriculteur qui s’investit pour son territoire. Aujourd’hui, Marie-Christine Join-Lambert, maire de Brétigny, village situé à quelques kilomètres de Brionne.

© DR:

Marie-Christine Join-Lambert oeuvre pour sa commune depuis 37 ans. « J’ai été élue conseillère municipale en 1983 sans me présenter ! », se remémore l’agricultrice à la retraite depuis 2013. Aux élections suivantes, en 1989, Marie-ChristineJoin-Lambert prendra le poste de maire. A la demande de son conseil municipal, la première magistrate se présente pour un nouveau mandat. « Nous sommes une très bonne équipe et une grande majorité des conseillers repart ».

 

DES PROJETS POUR LE VILLAGE

Brétigny, village de 150 habitants, a vu sa mairie détruite par un incendie criminel en juillet 2018. « Nous espérons pouvoir la reconstruire très bientôt ». Le procès des incendiaires devrait avoir lieu dans l’année. L’autre gros projet de la commune est la restauration de l’église. «Nous procédons étape par étape. Il reste encore des tranches à programmer ».

 

DE MOINS EN MOINS D’AGRICULTEURS

« Il est indispensable d’avoir des agriculteurs qui siègent dans les conseils municipaux car il est important de faire passer les bons messages mais malheureusement il y en a de moins en moins. Brétigny compte aujourd’hui 2 sièges d’exploitation agricole. Il y a 40 ans, il y en avait 5 ou 6 ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Alexandre Lhermeroult et son père ont mis trois ans à sortir le bâtiment de terre.
La Ferme des Houlettes mise sur la vente directe.
Patrick et Alexandre Lhermeroult ont ouvert une boucherie-charcuterie pour garantir la qualité de la naissance à l'assiette.
"Je ne pars pas nostalgique, ce n'était pas mieux avant. Des problèmes, il y en a toujours eu, des solutions également", a conclu Alexandre Quillet.
À la CGB Eure : le combat syndical et scientifique continue.
"Stop aux distorsions de concurrence, à la concurrence déloyale et aux importations massives de sucre en provenance d'Ukraine".…
Une consommation de vin en baisse de 2,6 % par rapport à 2022.
Vin : production et consommation mondiales en baisse.
Selon les derniers chiffres de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), la production et la consommation de vin…
L'arrivée du convoi allemand en gare de Pacy-sur-Eure. Dans quelques minutes, ce sera un combat acharné contre les Américains.
Testé pour vous : un train de la libération.
L'association CFVE (Chemin de fer de la Vallée de l'Eure) proposait ce week-end une immersion dans un train de la libération au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole