Aller au contenu principal

FNSEA 27 : plaidoyer pour une agriculture forte, fière et engagée.

L'assemblée générale de la FNSEA 27 s'est déroulée, jeudi dernier, à Le Neubourg. Amaury Levesque, son secrétaire général, a défendu « une agriculture forte, fière et engagée. Après une année 2021 éprouvante, 2022 sera une année de communication offensive ».

© TG

« Qui se bat pour préserver les avantages fiscaux sur les carburants ? Qui se bat pour éviter des ZNT à 250 mètres ? Qui se bat contre la grande distribution pour faire respecter Egalim ? Qui se bat contre le loup et autres prédateurs ? Qui se bat pour que le dispositif TODE (dispositif transitoire d'exonération de cotisations patronales pour les travailleurs occasionnels) soit pérennisé et plus simplement reconduit ??? C'est la FNSEA 27, fière d'appartenir à un réseau national », a asséné Amaury Levesque, secrétaire général de la structure syndicale. Dans son rapport annuel et aidé de Laurent Duclos (lait), Christophe Guicheux (ovin), Stéphane Prévost (grandes cultures) et Damien Baes (main-d'oeuvre), il a remis l'église au coeur du village syndical pour dynamiser la défense professionnelle en ces temps perturbés.

Une année élective, politiquement avec la présidentielle puis les législatives, mais aussi au niveau des représentants cantonaux de la FNSEA 27. « Il faudra travailler à des évolutions », avait précisé au préalable Guy Jacob. 2022 sera donc une année de communication offensive dans les médias et sur le terrain. Avec le conflit en Ukraine, « nous sommes confortés dans notre ambition de mener les combats de demain », juge Amaury Levesque. Et pour relever tous les défis à venir, la FNSEA 27 appelle le plus grand nombre à prendre sa part de responsabilité et d'engagement. « On ne préservera pas la souveraineté alimentaire dans un schéma de décroissance », souligne Fabrice Moulard, président de la FNSEA 27. Et de revendiquer à titre d'illustration une ZNT à zéro mètre dans certaines circonstances sans oublier le crève-coeur des 4 % de jachère dans les bonnes terres.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Alexandre Lhermeroult et son père ont mis trois ans à sortir le bâtiment de terre.
La Ferme des Houlettes mise sur la vente directe.
Patrick et Alexandre Lhermeroult ont ouvert une boucherie-charcuterie pour garantir la qualité de la naissance à l'assiette.
"Je ne pars pas nostalgique, ce n'était pas mieux avant. Des problèmes, il y en a toujours eu, des solutions également", a conclu Alexandre Quillet.
À la CGB Eure : le combat syndical et scientifique continue.
"Stop aux distorsions de concurrence, à la concurrence déloyale et aux importations massives de sucre en provenance d'Ukraine".…
Une consommation de vin en baisse de 2,6 % par rapport à 2022.
Vin : production et consommation mondiales en baisse.
Selon les derniers chiffres de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), la production et la consommation de vin…
L'arrivée du convoi allemand en gare de Pacy-sur-Eure. Dans quelques minutes, ce sera un combat acharné contre les Américains.
Testé pour vous : un train de la libération.
L'association CFVE (Chemin de fer de la Vallée de l'Eure) proposait ce week-end une immersion dans un train de la libération au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole