Aller au contenu principal

FNSEA 27 : pas de jauge dans les débats.

Pas d'élus d'OPA ou de collectivités locales pour l'assemblée générale de la FNSEA 27 qui s'est déroulée jeudi dernier à Le Neubourg. La jauge avait été fixée à une bonne centaine d'agriculteurs adhérents. Une mesure restrictive qui n'a pas empêché le débat d'idées.

Christiane Lambert : « Je vous invite à sourire car oui, il y a des perspectives ».
Christiane Lambert : « Je vous invite à sourire car oui, il y a des perspectives ».
© TG

Heureux de se retrouver en physique après plus d'un an de perturbations sanitaires ! Fabrice Moulard n'a pas caché sa satisfaction de présider une assemblée générale  quasi normale. « Nous avons connu une baisse d'activité au cours de l'exercice, mais tous les services aux adhérents ont été assurés malgré le confinement. Nous sommes fiers d'avoir tenu le cap. »

 

7 suspects en cuisine

Tenir le cap notamment dans un contexte de réforme de la PAC dont les derniers arbitrages ne sont pas encore connus. Un sujet abordé lors de la présentation du rapport d'activité animé par Amaury Lévêque (secrétaire général) et son équipe. Ils ont mis en avant quelques acquis syndicaux comme, par exemple, les ZNT (Zone de Non Traitement). « 3 mètres au lieu des 20 mètres prévus initialement grâce à la charte de bon voisinage ». Christiane Lambert, présidente de la FNSEA venue remettre une distinction à Régis Chopin (à lire dans notre prochaine édition), est même partie de plus loin « 150 mètres, mesurez le chemin parcouru ».

L'année syndicale a également été teintée d'agribashing et d'intrusions dans les exploitations. Témoignage fort et courageux de Christophe Guicheux, victime de tags injurieux. « Sept personnes sont en cuisine, il y aura un procès », croit-il savoir de source autorisée. En attendant, il a souligné l'esprit de solidarité dont a fait preuve le réseau syndical. Cet élan lui a permis de tenir dans un premier temps, rebondir dans un second. « On est dans la concertation, mais parfois il faut aller dans le juridique. Nous allons passer la surmultipliée pour faire avancer certains dossiers », a prévenu Fabrice Moulard. « La liberté d'entreprendre est mise à mal », constate amèrement Amaury Lévêque. Dernier exemple en date, un projet d'atelier de 800 poules du côté de Gisors contrarié par des associations « anti tout ». « On est devenu le terrain de jeu de quelques associations », dénonce le syndicalisme agricole majoritaire. La vidéo surveillance risque donc de se généraliser et la FNSEA 27 de préconiser « de faire appel à la gendarmerie pour savoir où placer les caméras pour une efficacité maximale ».

 

Garder le sourire

« Je vous invite à sourire car oui, il y a des perspectives, s'est montrée rassurante Christiane Lambert. La crise Covid a tout chamboulé. La souveraineté alimentaire, ce n'est plus simplement un slogan. En confortant le budget de la PAC, on relocalise notre agriculture ». Les clignotants seraient donc au vert, mais pas à n'importe quel prix. Produire durablement du lait non OGM avec du soja à 650 e/t : non. Pratiquer l'agriculture de conservation sans glyphosate non plus. « Jamais l'agriculture française ne pourra fonctionner sans phytosanitaire comme jamais la médecine ne pourra fonctionner sans médicaments ». La présidente de la FNSEA a tenu un discours de vérité.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ont été élus ou réélus au conseil d'administration : Benoit Gavelle, Benjamin Chamoy et Nicolas Romain.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole