Aller au contenu principal

Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle.

Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'Eure, de la Manche et de l'Orne ont régalé le public tout au long de la journée. C'est l'Euroise, PLK Plusbelle, qui a remporté le Saint Graal sous le regard ému de ses éleveurs.

Les Prim'Holsteins se sont succédées les unes après les autres sur le ring, installé à l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin. Au total, 33 génisses et 77 vaches provenant de 45 élevages ont participé au concours régional Prim'Holstein. Si une grande partie des prix spéciaux a été remportée par l'Orne, la Manche et le Calvados ont également tiré leur épingle du jeu, sans compter l'Eure qui repart avec le Saint Graal. Le concours a été jugé par Étienne Adam. Agriculteur en Haute-Saône (Gaec Adam), il élève 400 vaches laitières pour une production de 4,5 millions et demi de litres de lait annuels. Il était accompagné de son ringman, Marc Humbert, également originaire du 70.

L'Inattendue

C'est avec émotion que le Gaec Christal, installé à Saint-Vincent-du-Boulay dans l'Eure, a reçu le titre de championne adulte, ainsi que celui de grande championne avec PLK Plusbelle. Jugée "très élégante, très moderne et très solide" par Étienne Adam, cette vache en 3e lactation a créé la surprise. Thomas Pelcat et Léa Cottebrune, ne s'attendaient pas à remporter la 1e place du podium. "Notre meilleure vache a fait deux mammites dans un quartier juste avant Vire. On avait de l'espoir pour la vache d'aujourd'hui, mais ce n'était pas notre favorite", reconnaît Thomas. "Elle a un caractère très atypique, c'est plaisant de travailler avec elle", admet Léa qui aide son conjoint quotidiennement, en plus de son travail de nutritionniste. Avec ses 115 vaches laitières, la ferme familiale passionnée de génétique arpente les concours depuis une vingtaine d'années, notamment en Europe. De quoi faire le plein d'émotions. Ils espèrent être au Space à Rennes en septembre prochain.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Alexandre Lhermeroult et son père ont mis trois ans à sortir le bâtiment de terre.
La Ferme des Houlettes mise sur la vente directe.
Patrick et Alexandre Lhermeroult ont ouvert une boucherie-charcuterie pour garantir la qualité de la naissance à l'assiette.
Une consommation de vin en baisse de 2,6 % par rapport à 2022.
Vin : production et consommation mondiales en baisse.
Selon les derniers chiffres de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), la production et la consommation de vin…
"Je ne pars pas nostalgique, ce n'était pas mieux avant. Des problèmes, il y en a toujours eu, des solutions également", a conclu Alexandre Quillet.
À la CGB Eure : le combat syndical et scientifique continue.
"Stop aux distorsions de concurrence, à la concurrence déloyale et aux importations massives de sucre en provenance d'Ukraine".…
L'arrivée du convoi allemand en gare de Pacy-sur-Eure. Dans quelques minutes, ce sera un combat acharné contre les Américains.
Testé pour vous : un train de la libération.
L'association CFVE (Chemin de fer de la Vallée de l'Eure) proposait ce week-end une immersion dans un train de la libération au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole