Aller au contenu principal

Eure : quatre bassins en alerte sécheresse.

La canicule et la sécheresse qui sévissent actuellement sur le territoire national ont amené de nombreux préfets à prendre un arrêté pour restreindre l'usage de l'eau. Au 18 juillet, ce sont 69 départements qui sont concernés. Le préfet de l'Eure a placé quatre bassins en alerte sécheresse le 19 juin 2022, avec des mesures de limitation progressive des usages de l'eau.

© DR.

« DES MESURES DE RESTRICTIONS D'HORAIRE »

Depuis la mi-juin, les niveaux des nappes et des cours d'eau du département de l'Eure sont particulièrement bas pour la saison et les sols sont relativement secs. Le département avait été placé en vigilance sans mesure de restriction des prélèvements, mais les usagers avaient été invités à être particulièrement économes dans l'utilisation de l'eau.

Compte tenu des faibles précipitations, le préfet de l'Eure a pris quatre arrêtés ce 19 juillet, portant des restrictions des usages de l'eau sur les bassins d'Avre amont, d'Iton amont, d'Iton aval et d'Eure aval, précédemment placés en vigilance.

Ces mesures s'expliquent par le fait que les pluies ponctuelles survenues aux mois de juin et juillet n'ont pas permis un soutien durable des cours d'eau et que la baisse régulière estivale des niveaux se poursuit.

Les irrigants prévenus par envoi d'un sms par la DDTM devront donc respecter l'interdiction d'irrigation entre 11 h et 18 h.

Consommations agricoles

Les limitations et interdictions sont présentées dans le tableau ci-joint.

 

EXCEPTIONS

Les mesures de restrictions ne sont pas applicables :

o aux prélévements pour l'abreuvement des animaux

o lorsque les eaux sont en provenance de stockage tampon autorisé et alimenté autrement que par la ressource en eau (nappe ou cours d'eau)

o s'il y a réutilisation d'eau.

 

Le système dérogatoire à la mise en place de restrictions d'horaire avec utilisation d'un OAD n'est possible qu'au seuil d'alerte renforcée.

En situation d'alerte, un dispositif dérogatoire individuel pourra être accordé pour des cas très ponctuels après demande au service police de l'eau de la DDTM de l'Eure par messagerie (ddtm-sebf-pte@eure.gouv.fr).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Jean Puech d'Alissac.
"JA 76 aura le plaisir d'accueillir les Terres de Jim en 2025

JA 76 a remporté il y a quelques semaines l'organisation des Terres de Jim 2025. Jean Puech revient sur la candidature du…

Six installations plutôt qu’un (des) agrandissement(s).

Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d’une opération foncière inédite…

La section en plein débat.
Section lait FNSEA 27.
Le 22 mars, Benoit Gavelle réunissait les producteurs de lait. Acquis syndicaux, conjoncture, prix du lait en débat. 
Mathieu Poirier et Béatrice Hoogterp (à droite) de l'antenne de Bernay de la Chambre d'agriculture ont animé les débats.
Les GDFA phosphorent pour une agriculture ambitieuse.
Pour la première fois, les 3 GDFA (Groupes de Développement Féminins Agricoles) de l'Eure (Avre & Iton, Pays d'Ouche et…
Terre de Lin accueille le président Morin.

Hervé Morin a découvert les nombreux domaines d’activité de la coopérative Terre de Lin et sa volonté de soutenir la filière…

Gestion des aides : calendrier administratif.
PAC 2024 : deuxième année d'application de la nouvelle PAC.
Continuité de 2023, avec des dérogations sur la conditionnalité des aides.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole