Aller au contenu principal

En route pour découvrir la vitrine normande.

Le 22 février, le salon international de l’agriculture ouvrira ses portes pour neuf jours de festivités.

© DR:

A partir de samedi matin et jusqu’au 1er mars, les visiteurs du salon de la Porte de Versailles découvriront les animaux et les produits de l’agriculture française. Sur les 500 mètres carrés du pavillon Normandie orchestré par la chambre régionale d’agriculture, en partenariat avec les collectivités et la marque Saveurs de normandie, un slogan résonnera : « terre intense, terre de passions ».

Cent-vingt cinq producteurs des cinq départements – dont une cinquantaine adhérents de Bienvenue à la ferme -, se succèderont pour séduire, donner envie de venir découvrir la gastronomie normande. Cette vitrine du hall 3 les plongera au coeur d’une place normande.

Un bar à cidres, des dégustations de fromages fermiers, un restaurant éphémère, des animations culinaires, un jeux « questions pour un normand » et des espaces propres à chaque département permettront d’apprécier les atouts touristiques et culinaires de la région. Sur le stand du Département de l’Eure, il est prévu de célébrer les producteurs eurois le vendredi en présence d'un chef qui mettra l'ambiance ! Les agriculteurs apporteront les produits habituels : confitures,miel, safran, conserves d’agneau, mais aussi quelques nouveautés comme des tisanes à base d’orties, des produits cosmétiques, du jus de pomme chaud à la cannelle ou des lentilles Béluga.

Pour voir des animaux normands, les visiteurs se rendront dans le hall 1 où se dérouleront les concours du CGA. Bovins, ovins ou équidés, au total 165 animaux et leurs 101 propriétaires sont inscrits cette année. Côté produits concourant au CGA, ils seront 143 agriculteurs normands à participer. Leurs 474 échantillons devront séduire les jurés pour décrocher une médaille d’or, d’argent ou de bronze.

Bonne chance à tous et bon salon !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole