Aller au contenu principal

En mai, fauche ce qu’il te plaît.

La Normandie a connu en général des conditions favorables à la pousse mais une fois de plus le proverbe aura raison avec une chute des températures prévue durant les Saints de glace.

Etat des lieux de la croissance en herbe en Normandie.
Etat des lieux de la croissance en herbe en Normandie.
© CHAMBRE D’AGRICULTURE NORMANDIE

En cette période de déconfinement l’ensemble des sites normands devraient avoir une croissance la semaine prochaine. La semaine dernière la croissance moyenne sur les 16 sites validés est de 67 kg MS ha / jour. Les croissances vont de 41 à 103.

La distribution de fourrage complémentaire a baissé encore avec une moyenne à 2 kg de MS / VL. Bon nombre d’élevages laitiers ont stoppé l’affourragement. La production laitière en 100 % pâturage et d’environ 23 l / VL. Certains éleveurs maintiennent une petite part de concentré souvent énergétique pour maintenir des taux. Les coûts alimentaires sont globalement maîtrisés ne dépassant pas 40 € / 1 000 l et en dessous de 20 €/ 1 000 l pour les systèmes 100 % pâturage.

La situation actuelle offre en moyenne 16 jours d’avance de stock d’herbe (SHD) sans complément à l’auge. Ces conditions sont tout à fait confortables pour la saison. Si vous vous trouvez au-delà vous devez faucher absolument pour éviter d’avoir trop d’herbe. Ces parcelles fauchées réintégreront le circuit pour être pâturées début juin quand le SHD baissera.

Par ailleurs, nous sommes en début d’épiaison pour les espèces précoces (fétuques notamment). Quand cela est possible fauchez en priorité ces parcelles épiées pour favoriser des repousses feuillues si les variétés ne sont pas trop remontantes. Dans le réseau plusieurs sites ont des hauteurs à plus de 18 cm sur certaines parcelles. Les prévisions météo pour les jours à venir sont favorables à la prairie (soleil et hausse des températures) et vous permettront d’entreprendre des récoltes de qualité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole