Aller au contenu principal

D'où vient le lait du beurre ?

Juste après l'assemblée générale FNSEA du canton de Broglie, les agriculteurs sont partis en action syndicale pour contrôler les prix et les origines des produits laitiers.

Discussion avec Thierry Aumont, directeur général du magasin Leclerc de Bernay.
Discussion avec Thierry Aumont, directeur général du magasin Leclerc de Bernay.
© Pierre LE BAILLIF

CHEZ LECLERC A BERNAY
Les membres de la FNSEA 27 et JA 27 se rendent au rayon beurre chez Leclerc à Bernay. Stupeur du côté des agriculteurs, « sur certains beurres, on peut voir le logo entreprise familiale française et il est dit que c'est transformé dans des entreprises françaises. Finalement, quand on décortique l'étiquette, on remarque que ce beurre est fabriqué grâce à du lait dont l'origine est l'Union européenne. Le consommateur ne risque pas de s'y retrouver dans tout cela », explique Laurent Duclos, président de la section laitière de la FNSEA 27. Face à cette situation, les agriculteurs rencontrent Thierry Aumont, directeur général du magasin. Les agriculteurs lui demandent un rayonnage plus petit de certains produits dont l'origine du lait est l'UE. Le directeur répond qu'il n'a pas le droit, « donc vous préférez faire mourir les producteurs français », a ajouté Pierre Le Baillif. Les agriculteurs évoquent aussi un prix trop bas, non rémunérateur pour le producteur. Les producteurs demandent à Leclerc de poser une question à Lactalis : « pourquoi Lactalis n'accepte pas la hausse de 5 % de MPA* sur 2024 que les éleveurs de l'UNELL demandent ? Pourquoi seulement 1 % ? », Thierry Aumont va faire remonter cette question.

À LA SOUS-PRÉFECTURE DE BERNAY
Devant cette incompréhension, les agriculteurs décident d'aller rencontrer le sous-préfet de Bernay afin de lui expliquer la situation.
Seule la secrétaire générale adjointe de la sous-préfecture a pu les rencontrer. Le groupe est revenu sur l'origine du lait dans les beurres, mais aussi sur le ratio prairies permanentes. « Aujourd'hui, les transformateurs ne veulent plus de notre lait, ils préfèrent mettre du lait d'origine UE et nous n'avons plus le droit de retourner nos prairies, qu'allons-nous faire de nos prairies ? », a demandé Laurent Duclos.
Les agriculteurs contestent la méthode de calcul de ce ratio, les prairies parties à l'urbanisation et les prairies appartenant à des haras ou à des retraités agricoles ont-elles été incluses dans ce ratio ? « Nous demandons à l'État de nous fournir la méthode de calcul et les chiffres », a insisté Pierre Le Baillif.
Avant de quitter la table, le groupe a exprimé leur sentiment : « On a l'impression que notre agriculture est vendue ». En sortant du bâtiment de la sous-préfecture, les Jeunes Agriculteurs du pays d'Ouche ont mené une action symbolique en semant du blé sur la pelouse de la sous-préfecture.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
La charte a été officiellement signée le 16 avril lors d'un point agricole avec Simon Babre, préfet de l'Eure.
Charte de déontologie des contrôles.
Les agriculteurs ne sont pas des délinquants en puissance, mais ce ressenti est une pression qui pèse sur leurs épaules : comment…
Participez au programme Giverni.

Les bovins sont capables d'acquérir une résistance aux strongles de l'intestin et de la caillette. Peut-on mettre en évidence…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole